L'Usine Aéro

Avec l'Inde, Dassault sur la défensive

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Alors que la polémique sur le contrat d’achat de 36?Rafale à l’Inde persiste, Dassault tente d’éteindre l’incendie. Et en précise les contours pour mettre à mal le scénario selon lequel il se serait fait imposer son partenaire indien, Reliance. L’avionneur s’est engagé à réaliser des investissements compensatoires « à hauteur de 50 % de la valeur du marché ». Dans la foulée, le patron du groupe, Éric?Trappier, a précisé à l’AFP que ces compensations avec Reliance, ayant conduit à la création de la société commune Dral, ne représentent que 10 % du total. L’usine Dral produira d’abord des pièces du Falcon?2000, puis des éléments du Rafale. L’industriel souligne que dans le cadre du contrat Rafale, des partenariats ont[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte