Avec l’impression de l’ARN sur-mesure, DNA Script veut faciliter l’élaboration des futurs vaccins

Grâce à son imprimante à ADN/ARN, DNA Script a signé un partenariat avec General Electric Research, le 3 mars, pour développer une plateforme mobile de vaccins à acide nucléiques, piloté par une branche du ministère de la Défense américaine. La technologie de la jeune pousse pourrait également accélérer la course à l’adaptation des vaccins anti-Covid aux variants.

Partager
Avec l’impression de l’ARN sur-mesure, DNA Script veut faciliter l’élaboration des futurs vaccins
Syntax bêta, la future « imprimante à ADN ».

À vos marques, prêts… imprimez ! La jeune société française DNA Script, qui développe une imprimante à ADN/ARN de petite taille, a annoncé, mercredi 3 mars, participer à une collaboration de recherche menée par le géant General Electric Research. Objectif : développer une plateforme pour fabriquer, à la demande et sur place, vaccins et thérapies à base d’acides nucléiques (ADN et ARN). « Le but est de pouvoir répondre en quelques heures à une menace de type agents biologiques infectieux, afin de protéger rapidement les opérateurs de terrain, comme les membres de l’armée », explicite Thomas Ybert, le co-fondateur de DNA Script. Plus de 34 millions d’euros sur cinq ans ont été octroyés à ce projet dans le cadre du programme « Nucleic Acids On-Demand World-Wide » (NOW), piloté par la branche recherche du ministère de la Défense américaine (DARPA), dont près de 8 millions dédiés au développement de la technologie de DNA Script.

Le projet semble raisonner avec l’actualité, bien qu’il ait été lancé avant l’apparition du Covid-19. « Une plateforme comme celle-ci aurait beaucoup aidé à lutter contre l’épidémie ! souligne M. Ybert. Nous sommes d’ailleurs en contact avec des laboratoires et des industriels, liés au projet DARPA ou non, qui souhaitent avoir accès à notre technologie et la tester. »

« Une étape clef » dans la chaîne de valeurs

Si la jeune pousse DNA Script est prisée par industriels pharmaceutiques et autres laboratoires de recherche, c’est qu’elle apporte le premier maillon, essentiel, de la chaîne de valeur de la fabrication vaccinale et thérapeutique : la synthèse de l’ADN in situ. La société américaine Molecular Assemblies, qui développe également un processus de synthèse d’ADN, a elle aussi été sélectionnée par General Electric Research. « Dans le consortium, nous offrons cette capacité de synthèse complète des premiers designs de vaccins à ARN, souligne M. Ybert. C’est une étape clef, que General Electric ne maîtrise pas. »

Le produit de DNA Script est une imprimante à ADN (appelé Syntax), qui fonctionne grâce à leur technologie de synthèse enzymatique de l’ADN . « Aujourd’hui, nous sommes capables d’imprimer des fragments d’ADN en quelques heures, directement dans le laboratoire où les équipes de recherche en ont besoin », se réjouit Thomas Ybert.

Plus rapide et moins polluant

Le court laps de temps nécessaire pour synthétiser les fragments selon la technologie développée par la société française est un atout de taille. En moyenne aujourd’hui, plusieurs semaines, « voire plusieurs mois pour les fragments les plus compliqués », s’écoulent avant que le produit commandé n’atterrisse sur la paillasse des chercheurs et chercheuses. « Seules quelques entreprises, dotées d’oligo-synthétiseurs et d’entrepôts industriels, synthétisent de l’ADN pour des laboratoires de recherche, contextualise Thomas Ybert. Le marché est donc rapidement saturé, d’après M. Ybert qui estime que « des milliers de demandes sont effectuées chaque jour ».

La pollution engendrée par la technologie conventionnelle dite « des phosphoramidites » pour synthétiser des acides nucléiques plaide également en faveur de la technologie plus confidentielle élaborée par DNA Script. « Les fragments d’ADN sont aujourd’hui produits de manière totalement artificielle, se basant sur l’utilisation de réactifs chimiques dangereux pour l’environnement, et donc pour la vie elle-même. Alors que l’ADN est une molécule au cœur du vivant… » commente le cofondateur de la startup. A contrario, les réactifs de base utilisés par la technologie de DNA Script sont des enzymes et des nucléotides.

Outil contre le Covid

Dans une vision de moyen-long terme, l’équipe de DNA Script « mise énormément sur le fait que les vaccins à acides nucléiques vont devenir le point central de l’arsenal contre les maladies infectieuses, mais aussi contre d’autres maladies », d'après son cofondateur. L’actuelle pandémie de Covid-19 semble leur donner raison, et la société française pourrait avoir un rôle à jouer.

Le type de produit proposé par DNA Script pourrait en effet accélérer l’adaptation des vaccins à ARNm anti-Covid aux variants : l’imprimante à acides nucléiques permettrait de modifier la séquence correspondante à la protéine Spike « en seulement quelques heures ». Pour ce faire, la première étape consiste à séquencer le génome du variant, afin d’identifier les changements avec la souche initiale. Ensuite, il suffit de de mettre à jour la séquence du vaccin à ARN à synthétiser, via un ordinateur, en prenant en compte les changements dans l’enchaînement des d’acides aminés. La dernière étape consiste à tester l'efficacité du nouveau vaccin. « S’il protège bien contre les formes graves de Covid-19, il peut être lancé en production et c’est gagné ! » s’enthousiasme M. Ybert.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Industrie pharmaceutique

VALVES SOUDABLES

OPS PLASTIQUE

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

78 - Versailles

Gestion/exploitation du service « distribution multimédia à l'attention des visiteurs ». Lot 2

DATE DE REPONSE 17/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS