Qui est Translate Bio, sur lequel mise Sanofi pour revenir dans la course aux technologies ARNm ?

La crise du Covid-19 a permis de démontrer l'efficacité des vaccins à ARN messager (ARNm) et a ouvert la voie à de nouvelles stratégies thérapeutiques contre diverses maladies infectieuses, mais aussi certains cancers ou maladies génétiques… Des traitements sur lesquels la start-up Translate Bio s'est spécialisé. Sanofi mise sur elle pour progresser dans le domaine.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Qui est Translate Bio, sur lequel mise Sanofi pour revenir dans la course aux technologies ARNm ?
Sanofi était engagé avec Translate Bio depuis 2018 pour le développement de cinq vaccins.

Sanofi va-t-il réussir à rattraper son retard dans la course aux technologies ARNm ? Le rachat de Translate Bio pour 3,2 milliards de dollars par le groupe français pourrait l'y aider. Translate Bio travaille, depuis sa création en 2016, au développement des technologies à ARN messager (ARNm). Leur principe est simple : introduire une partie de matériel génétique dans nos cellules, pour que celles-ci produisent des protéines permettant de lutter contre des pathologies ciblées.

A LIRE AUSSI

L'entreprise américaine, basée à Lexington (Massachusetts), qui emploie aujourd'hui une centaine de personnes, s'est d'abord tournée vers des maladies pulmonaires et hépatiques. C'est d'ailleurs son projet de thérapie directe par inhalation contre la mucoviscidose, maladie génétique qui touche principalement l'appareil respiratoire, qui est le plus avancé. Ce traitement fait l'objet d'un essai de phase I/II actuellement.

Partenaires depuis 2018

Mais cette plateforme technologique peut aussi être utilisée pour créer des vaccins notamment contre le Covid-19 et d'autres maladies infectieuses. Pour cette raison, dès 2018, année de l'entrée en bourse de Translate Bio, Sanofi Pasteur s'était tourné vers l'entreprise. L'objectif de ce partenariat : développer des vaccins à ARNm sur cinq agents pathogènes.

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    SANOFI PASTEUR
ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement