Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Avec Exil Frédéric Jaccaud signe un polar numérique, paradoxal et paranoïaque

Christophe Bys

Publié le

Que reste-t-il des identités dans un monde où l'informatique a pris le pouvoir ? C'est une des réflexions qui sous-tend Exil, le roman de Frédéric Jacaud. Tout commence comme dans un roman noir des plus classiques pour se terminer dans une sorte de cauchemar métaphysique façon David Lynch. Entre les deux, trois cent pages insaisissables, où l'objet du crime (et du livre) se dérobe à mesure qu'il s'approche. Fascinant.

Les entreprises citées

Exil, le roman qui vient de paraître du lausannois Frédéric Jaccaud, est une sorte d’organisme vivant insaisissable, tant la matière qui le constitue semble se virtualiser comme nos vies à l’heure du numérique triomphant.

Pourtant, tout commence de façon on ne peut plus classique pour un roman revêtu de la célèbre couverture noire. Un homme au passé incertain s’est reconverti dans un métier aux frontières du milieu : il sert de chauffeur et de protecteur à des call girls. Une petite main d’une mafia qu’on imagine californienne, conduisant dans la moiteur de la nuit des filles superbes dans des hôtels de luxe, sur le parking desquels il attend leur retour pour les raccompagner.  

Pourtant, ce chaperon moderne a un passé. il a connu la Vallée des débuts, celles où les hackers avaient des rêves qui ne se confondaient pas avec le nombre de zéros de leur appointements mensuels. Les garages où s’inventaient le monde de demain étaient des lieux utopiques où les drogues et la philosophie circulaient autant que les impulsions électroniques dans ses machines à venir, présageant un monde où "l’information se développe plus vite que la subtilité humaine".

Pour lire la suite de la critique, rendez-vous sur le site de L'Usine Digitale 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle