Avec Coca, Metallamics révolutionne le moulage des pièces en plastiques

Une révolution ! C'est en ces termes que peut se résumer la décision de Coca-Cola concernant l'emploi de la technologie SMAX dans le process de fabrication de ses bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET). « Après une série de tests industriels concluants, nous souhaitons promouvoir l'utilisation de cette nouvelle technologie auprès de l'ensemble de nos fournisseurs d'emballages », affirme Robert Baskin, responsable de la communication de Coca-Cola à Atlanta (Géorgie). De quoi s'agit-il ? En travaillant sur les propriétés des mousses poreuses utilisées dans l'aéronautique pour stabiliser le carburant, l'américain Metallamics a développé une nouvelle génération de moules permettant de diminuer les temps de cycle, de réduire les coûts de fabrication et d'améliorer la qualité des pièces en plastiques. En introduisant des picots dans la cavité destinée à accueillir le liquide de refroidissement, Metallamics crée des turbulences pour améliorer l'efficacité du fluide de refroidissement à l'intérieur du moule. Résultat : la pièce moulée se refroidit plus vite et de façon uniforme, car chaque partie de la cavité possède la même température. Si tel est le principe de fonctionnement, SMAX ne saurait exister sans les outils de conception développés par Metallamics. Outils qui permettent - sur la base d'analyses effectuées par microcalorimétrie et infrarouges - d'optimiser la structure du moule en fonction de l'utilisation. « Le potentiel du procédé est énorme car il peut être utilisé dans le process d'injection, de soufflage et aussi dans le thermoformage », explique Philippe Weill, Pdg de Financière Sogip, la société française qui a pris les droits de commercialisation de SMAX dans le monde. Effectivement, ses avantages semblent indéniables : 10 % de réduction des temps de cycle pour le procédé d'injection, de 10 à 20 % pour l'injection-soufflage. Financière Sogip compte s'attaquer au marché de l'emballage en proposant des licences d'exploitation aux moulistes par l'intermédiaire des conditionneurs. Les fabricants de machines de transformation - Husky, Sidel, Sig... - sont concernés. Sur le plan financier, Metallamics et ses partenaires se rémunéreront en fonction des économies que SMAX va effectivement générer ! -

Sujets associés

NEWSLETTER Emballage

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Emballage, conditionnement

Mousse pour mallette Boxxser

MANUTAN

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS