Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Avec 390 avions livrés au premier semestre, Airbus devrait devenir le premier constructeur mondial en 2019

, , ,

Publié le , mis à jour le 08/07/2019 À 09H37

Bonne nouvelle [ACTUALISE] Avec 389 unités livrées au premier semestre, dont 227 rien que pour le deuxième trimestre, Airbus a vu ses livraisons augmenter de 28%. De quoi subtiliser la place de premier constructeur mondial à Boeing, plombé par la crise des 737 MAX. La compagnie aérienne saoudienne Flyadeal vient d'ailleurs d'abandonner ces derniers pour commander 50 A320neo d'Airbus.

Pourquoi Airbus devrait devenir le premier constructeur mondial en 2019
Airbus a vu ses livraisons d'avions augmenter de quelque 28% au premier semestre, à 389 unités.
© PASCAL ROSSIGNOL

C'est un dernier signal fort, s'il en fallait un, du changement de rapport de force en cours: la compagnie aérienne saoudienne Flyadeal a décidé d'abandonner sa commande d'avions Boeing 737 MAX. Le 7 juillet, elle a annoncé à la place un accord portant sur 50 avions Airbus A320neo.

Plus globalement, Airbus a vu ses livraisons d'avions augmenter de quelque 28% au premier semestre, à 389 unités, ce qui met l'avionneur européen en orbite pour battre son éternel concurrent Boeing, en proie à la crise de ses 737 MAX, cloués au sol après deux accidents mortels.

Avec ce total, qui comprend 227 appareils livrés sur le seul deuxième trimestre, Airbus doit encore fournir quelque 500 avions sur le second semestre de l'année aux compagnies aériennes pour atteindre son objectif annuel de 880 à 890 livraisons.

Le total des livraisons du premier semestre a en partie été dopé par l'Airbus A220, hérité du canadien Bombardier.

Airbus, qui doit annoncer le 8 juillet ses commandes et livraisons semestrielles, a refusé de commenter ces chiffres, qui peuvent encore varier avant leur publication en fonction de leur confirmation par des auditeurs.

Boeing plombé par le 737 MAX

Boeing avait livré 806 avions en 2018, un record qui lui avait permis de conserver pour une septième année consécutive son statut de premier constructeur mondial devant Airbus, dont les livraisons avaient atteint 800 l'an dernier.

Avec un objectif affiché de 895 à 905 unités en début d'années, Boeing se voyait encore en haut de l'affiche cette année. Mais en raison du gel des livraisons du 737 MAX, le groupe américain, qui actualisera ses projections dans le courant de l'année, verra son rival européen lui passer devant en 2019.

Avec Reuters (Tim Hepher, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle