International

Aux États-Unis, « industry is back »

Solène Davesne ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Avec la hausse des salaires en Chine et les gains de productivité aux États-Unis, la relocalisation de sites industriels outre-Atlantique devrait être rentable d'ici à 2015, selon le Boston consulting group (BCG). Dans une étude, le cabinet de conseil a identifié sept secteurs industriels concernés en priorité par le phénomène. C'est le cas, par exemple, de la fabrication de pneus, touchée par des taxes antidumping, ou celle d'appareils de gros électroménager qui reviendrait 2 % moins cher aux États-Unis qu'en Chine en 2015. Les secteurs « relocalisables » représentent 200 milliards de dollars (près de 150 milliards d'euros) d'importations. Pour le BCG, de 10 % à 30 % de cette production importée pourrait être rapatriée d'ici à 2020, générant entre 20 et 55 milliards de dollars[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte