Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Auvergne : À très haut débit

,

Publié le

L’Auvergne a beaucoup investi et se targue d’être la première région européenne 100 % haut débit. Elle généralise aujourd’hui le très haut débit. Une politique régionale volontariste qui plaît aux entrepreneurs du net, dont certains sont devenus leaders dans leur domaine comme Jeuxvideo.com, Pecheurs.com ou Prizee. La région compte quelque 900 sociétés dans le secteur du numérique, qui totalise près de 7 000 emplois.

Exotic Systems, le précurseur des objets connectés

Créée en 2007 par trois jeunes ingénieurs fraîchement diplômés, cette PME clermontoise a très vite compris l’enjeu et l’importance du marché de l’interaction entre l’objet et l’homme. Entreprise industrielle innovante qui imagine, conçoit et fabrique des objets connectés, cette PME compte 12 salariés et réalise 800 000 euros de chiffre d’affaires, en hausse constante depuis ses débuts. Acteur dans le secteur de l’industrie, du véhicule (voiture, tracteurs…) ou de la domotique, Exotic Systems possède dans sa base clients quelques grands donneurs d’ordres tels que Michelin, Philips, Limagrain, Decathlon, McDonald’s et le Crédit agricole. Son directeur Guillaume Blanc prévoit de tripler son chiffre d’affaires d’ici à trois ans.

Perfect Memory, un pro de l’archivage

Cette jeune entreprise, spécialiste de la gestion, de l’indexation et de la mémorisation de contenus multimédias en grands volumes, n’a pas toujours été auvergnate. Fondée en 2008 à Compiègne (Oise), elle a choisi, en 2012, de s’installer dans la région, « terre fertile de l’internet », selon son président Steny Solitude, qui a trouvé ici un « écosystème favorable » et « des professionnels à l’écoute ». Implantée à Chamalières (Puy-de-Dôme), elle emploie 13 collaborateurs, dont 10 ingénieurs et deux chercheurs, et caresse l’espoir de « devenir l’un des principaux acteurs du web sémantique d’ici deux à trois ans ». Perfect Memory a déjà convaincu Radio France, la RTBF ou encore le ministère de la Culture de Belgique d’avoir recours à sa technologie pour référencer leurs archives.

médialexie, pour écrire et parler à l’endroit !

Dyslexie, dyspraxie, dysorthographie… 20 % de la population souffre de ces troubles du langage et de la communication. La société Médialexie, lancée en 2003 à Clermont-Ferrand, a mis au point des outils informatiques très élaborés. La PME a développé Logolexie, un logiciel fonctionnant sur PC, accompagné d’un ensemble de matériels (micro-casque, scanner…) et de services associés (formation, support technique…). Elle réalise désormais la moitié de son chiffre d’affaires (550 000 euros en 2013) à l’export, du Canada aux États-Unis, en passant par le Maroc et la Belgique. Médialexie vient d’annoncer son ultime innovation technologique : la première dictée vocale sur clé USB, ne nécessitant aucune installation. « Une première mondiale », selon son PDG Gilles Vessière. Pas moins.

Search’XRP, pour surprendre les e-consommateurs

Cette start-up, fondée en 2011 par les professeurs Jean-Luc Marini et Olivier Figon, a élaboré un logiciel qui analyse le comportement et la psychologie des e-consommateurs. L’idée est de leur proposer des recommandations d’achats surprise susceptibles de les maintenir connectés sur les sites des e-commerçants. Après trois ans de développement technologique, la phase commerciale va être amorcée grâce à un actionnariat chinois.

ET AUSSI...

  • Qualiac,
  • Periscope,
  • Alfa
  • Informatique,
  • Numtech,
  • Brioude
  • Internet
     

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle