Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Autopartage, location ? Non, les Français veulent toujours posséder leur voiture

Frédéric Parisot

Publié le

Les automobilistes français sont peu enclins à abandonner leur voiture pour des solutions de transport alternatives. Ils ne semblent pas prêts à abandonner l’idée même de la possession d’un véhicule, selon une enquête intitulée "Les Français et les paradoxes de l’automobile" réalisée par Opinionway pour le Mondial de l’Automobile de Paris.

Autopartage, location ? Non, les Français veulent toujours posséder leur voiture © Clicsouris - Wikimedia Commons

Autopartage, transports alternatifs et autres nouvelles pratiques de mobilité ont beau occuper le devant de la scène médiatique, ils font face à un certain conservatisme des Français en matière d’automobile. 73 % des automobilistes français ne souhaitent pas se passer de leur voiture, selon une étude Opinionway réalisée pour le Mondial de l’Automobile Paris 2016. Pour beaucoup, c’est une question de nécessité. Ils sont même 75 % à estimer ne pas pouvoir se passer de leur véhicule, selon cette enquête menée ce mois de juin auprès d’un échantillon de 1000 personnes. 
 
L’auto reste synonyme de liberté
 
Quels que soient les efforts consentis dans des infrastructures de transports en commun, les Français continuent de plébisciter la possession d’une voiture, principalement pour la liberté que cela accorde dans tous types de déplacements. En effet, Opinionway a demandé aux automobilistes ce que signifiait pour eux un trajet en voiture, et cette notion de “liberté dans les déplacements” arrive en première place (88 % des répondants), loin devant "le plaisir de conduire" (68 %). Et rien ne semble indiquer que les Français considèrent ces trajets en voiture comme des contraintes : ils sont 27 % à peine à considérer le déplacement en voiture comme une source de stress.
 
Avoir sa propre voiture reste donc la solution préférée des Français. 70 % d’entre eux considèrent qu’il s’agit de la meilleure solution pour des trajets longs sur route et autoroute, un chiffre qui atteint 78 % pour les trajets courts à la campagne. Il n’y a guère que pour les trajets courts en ville que des solutions alternatives commencent à être envisagées : 19 % des sondés pourraient privilégier l’autopartage, 9 % la location courte durée, et 8 % le covoiturage.
 
La voiture autonome intéresse un quart des automobilistes
 
Malgré l’engouement marqué des pouvoirs publics et des constructeurs autour de nouvelles formes de partage d’automobiles, les Français continuent de préférer l’achat de leur propre voiture à une solution de location (78 % des personnes interrogées en faveur de l’achat, contre 11 % en faveur de la location). Et si possible, une voiture qui a encore besoin d’un conducteur : 64 % des sondés préfèrent toujours l’idée de conduire eux-mêmes, quand 23 % se laisseraient tenter par la conduite autonome.
 
Les Français n’ont jamais figuré parmi les automobilistes les plus technophiles (le niveau d’adoption des boîtes automatiques, par exemple, accuse un grave retard sur la plupart des pays occidentalisés), reste tout de même à espérer qu’ils sauront faire la transition vers les véhicules autonomes, afin d’éviter que la France ne soit à la traîne dans ce domaine.
 
Frédéric Parisot

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle