Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Autonome, l’activité pharmacie du verrier SGD aura son usine

Gaëlle Fleitour , , ,

Publié le

Le leader mondial du flaconnage en verre sépare les deux activités de son usine de Mers-les-Bains (Somme). Le site sera repositionné sur l’activité parfumerie-cosmétique, tandis qu’une nouvelle usine sera construite à quelques kilomètres pour l’activité pharmacie.

Autonome, l’activité pharmacie du verrier SGD aura son usine
Site SGD de Mers-les-Bains (Somme)
© SGD

Divorce en vue pour le groupe SGD, l’ex-branche flaconnage de Saint-Gobain. Le leader mondial du flaconnage en verre vient d’annoncer la séparation juridique, économique et industrielle de ses deux principales activités : la pharmacie et la parfumerie-cosmétique. "Après une phase importante de retournement financier et de transformation opérationnelle, entamée en 2009", soit quelques mois avant l’arrivée de son nouveau propriétaire, le fonds d’investissement Oaktree Capital, le groupe entend donner leur autonomie à "deux activités qui suivent des logiques industrielles et commerciales très différentes", explique-t-il dans un communiqué.

"Nous sommes aujourd'hui le dernier intervenant dans le packaging pharmaceutique à avoir des activités mixtes, observe Laurent Zuber, le directeur général de l’activité pharmacie. Dans un marché de plus en plus concurrentiel, cela engendrait une complexité qui pourrait nous pénaliser sur le long terme." Le groupe (534 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2012) espère rendre ainsi ses activités de parfumerie-cosmétique (300 millions d’euros incluant la filiale VGE Emballage) et pharmacie (230 millions) plus compétitives.

Plusieurs dizaines de millions d’euros dans l’opération

Leur scission lui coûtera néanmoins plusieurs dizaines de millions d’euros. Car si ses sites à l’étranger étaient déjà dédiés à une seule activité - tout comme son usine de Sucy-en-Brie (Val-de-Marne) spécialisée dans la fabrication de flaconnages pour la pharmacie -, ce n’était pas le cas de l’usine de Mers-les-Bains (Somme), qui compte 1 100 salariés. Ce site, qui disposait de deux fours dédiés à la pharmacie et de trois fours à la parfumerie, va être repositionné sur cette dernière activité.

Le marché du flaconnage pour la beauté est en berne (lire "Parfum de crise dans le flaconnage", Emballages Magazine n°953, juin-juillet 2013). "Nous sommes face, comme pour nos concurrents, à un problème de rentabilité en France en parfumerie-cosmétique, contrairement à nos autres sites à l’étranger, observe Thomas Riou, directeur général Europe de la division parfumerie. Nous avons donc lancé un plan de transformation massif à horizon 2015, afin d’améliorer la performance économique." Objectif, atteindre la rentabilité en deux ans pour l’activité parfumerie en France.

Désendetter l’activité parfumerie

SGD Pharma déménagera pour sa part à six kilomètres de distance, dans la commune voisine de Saint-Quentin-la-Motte (Somme), où une nouvelle usine d’une capacité de production équivalente sera construite pour accueillir ses deux fours, sur un site de 14 hectares. Elle devrait être opérationnelle à la mi-2015. C’est aussi cette activité qui porterait la dette de 314 millions d’euros du groupe.

"Historiquement le marché de la pharmacie est plus rentable que le marché cosmétique, et ce pour tous les acteurs, explique Thomas Riou. Comme notre activité pharmacie enregistre des performances très élevées, il lui sera plus facile de rediscuter de la dette, tandis que la nouvelle unité de parfumerie sera totalement désendettée."

Oaktree pourra-t-il ainsi se séparer plus facilement de l’une des deux entités ? "Notre actionnaire est un fonds de capital investissement, c’est à lui qu’appartiendrait la décision, si elle était d’actualité un jour. A l’heure où on vous parle, la direction ne travaille sur aucun projet de cette nature", assure Thomas Riou.

Gaëlle Fleitour

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle