AUTOMOBILEBon démarrage pour le monospace de PSALes commandes de Peugeot 806 et de Citroën Evasion s'annoncent meilleures qu'escompté .Le marché du monospace est en plein essor .

Partager

AUTOMOBILE

Bon démarrage pour le monospace de PSA

Les commandes de Peugeot 806 et de Citroën Evasion s'annoncent meilleures qu'escompté .Le marché du monospace est en plein essor .



Le marché européen des monospaces a triplé en cinq ans.Un engouement qui devrait se poursuivre.

Chez PSA, la satisfaction est de rigueur, même si l'on reste prudent: les nouveaux véhicules monospaces se vendent mieux que prévu. Peugeot a en effet dépassé les 3000commandes de 806 en France depuis mai dernier, à raison d'une cinquantaine par jour en moyenne. Les 6000 commandes devraient être atteintes à la fin de l'année, soit 1500 de mieux qu'initialement estimé. Une version diesel sera lancée en décembre et l'exportation débutera dans un mois vers l'Allemagne, le Benelux et l'Espagne. La Citroèn Evasion, commercialisée plus tardivement à la fin juin, a enregistré plus d'une trentaine de commandes par jour en juillet, contre une vingtaine escomptée. Les délais de livraison sont longs (deux mois), car la nouvelle usine de Hordain, dans le Nord, monte progressivement en régime (160 unités par jour en septembre). Les cadences journalières devraient, à la fin de l'année, dépasser les prévisions. Le site doit alimenter les deux marques françaises, qui s'octroient 65% de la production, mais aussi les italiens Fiat et Lancia, qui commercialisent leur propre version du véhicule. Curieusement, la Renault Espace, principale visée par cette offensive, ne semble guère souffrir pour l'instant. Epaulée par une nouvelle version de bas de gamme, la Cyclade, elle a même amélioré sa pénétration en juillet en France (2,2% des immatriculations totales) et en Europe (0,8%). Sa fabrication se poursuit chez Matra, à Romorantin, au rythme de 300voitures par jour. Chrysler n'a, pour sa part, enregistré aucune baisse de commandes pour son Voyager. Le constructeur américain envisage même d'accroître de 30000 à 50000unités sa production dans l'usine autrichienne de Graz. En fait, les nouveaux venus mordent sur les véhicules classiques plutôt que sur les concurrents directs. Le marché européen des monospaces a triplé en cinq ans. Au premier semestre, il a augmenté en France, mais surtout en Grande-Bretagne (+14%) et en Italie (+33%). Il devrait être encore multiplié par trois d'ici à 1998. Il se stabilisera ensuite autour de 500000 à 600000unités par an à l'horizon 2000, dont 150000 environ en France. Pourtant, les surcapacités menacent. En effet, à l'offre des pionniers Renault et Chrysler, s'ajouteront dès l'an prochain les monospaces communs à Ford et Volkswagen, construits dans une usine flambant neuve au Portugal- grâce en partie à l'argent du contribuable européen, aides communautaires aux régions défavorisées obligent! Les capacités seront ici proches de 200000 unités par an (contre 130000 à Hordain).

De nombreux projets chez les principaux constructeurs

En 1995, Renault lancera également son petit monospace développé à partir de la remplaçante de la R19. Chrysler renouvellera son Voyager et Mercedes-Benz présentera un véhicule fabriqué en Espagne. L'année suivante verra le jour de la vraie remplaçante de l'Espace. General Motors concocte également un rival, qui pourrait venir des Etats-Unis. Volkswagen pourrait lancer en 1997 un dérivé monospace de la future Golf. Sans parler des Japonais, déjà bien implantés sur le créneau en Europe. Honda, le grand absent, va bientôt se lancer dans la bataille. D'où la circonspection de PSA, malgré des premiers scores prometteurs.







USINE NOUVELLE - N°2468 -

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS