AUTOMOBILE / EXPORTATION : Les constructeurs français restent sereins

,

Publié le

  Malgré la crise, Renault maintient ses projets en Russie. Et PSA compense son recul en Asie grâce à de bonnes performances en Europe de l'Est et en Afrique.   AUTOMOBILE / EXPORTATION Les constructeurs français restent sereins Malgré la crise, Renault maintient ses projets en Russie. Et PSA compense son recul en Asie grâce à de bonnes performances en Europe de l'Est et en Afrique.  


Pas de panique ! Tel pourrait être le mot d'ordre chez les constructeurs français. La crise russe ? Pour l'instant, Renault maintient, officiellement, son projet de produire des Mégane Classic en partenariat avec le constructeur de voitures russe Moskvitch. " Il n'y a pas du tout de volonté de revenir en arrière sur ce projet ", déclare-t-on à la direction. Pour l'heure, le constructeur français jure ne pas trop souffrir de la crise, car ses engagements financiers ne dépasseraient pas les 10 millions de francs, déboursés pour constituer le capital de la société OAO Avtoframos, détenue à parité avec la mairie de Moscou. " On sait pertinemment que l'on va traverser des périodes difficiles. Mais notre projet s'inscrit dans le long terme ", affirme la direction. Pas question de commettre les mêmes erreurs que par le passé : dans les années 70, en pleine crise d'hyperinflation en Argentine, Renault avait pris la décision de vendre une grande partie du capital de son partenaire argentin, pour finalement, plus de dix ans après, refaire le chemin inverse.

Le projet de Mégane retardé

Néanmoins, la crise politico-financière a bien chamboulé le calendrier des opérations du constructeur français. Les premières Mégane Classic, envoyées en pièces détachées (opération dite de CKD ) devaient sortir des chaînes d'assemblage de l'usine russe à l'automne. " Nous avons pris un retard de quelques semaines à cause de la crise actuelle, mais nous espérons toujours vendre 10 000 voitures en 1999 ", tempère la direction. Mais, pour l'instant, aucun nouveau calendrier n'a été officiellement communiqué. Sur le terrain, la tonalité est différente. " Aujourd'hui, personne ne peut donner de date pour dire quand ces opérations de CKD pourront démarrer. Personne n'en sait rien ", assure un observateur proche du dossier. " Nous avons six ans pour mettre en place notre structure industrielle et commerciale. Entre-temps, nous ferons ce que nous pourrons ", assure un cadre de Renault. Car, pour l'heure, le réseau de distribution de Renault est en train de s'effondrer comme un château de cartes. Après avoir réussi à écouler 3 500 véhicules au premier semestre, le réseau de concessionnaires du français traverse une situation financière catastrophique.

Le marché européen en pleine reprise

De son côté, Citro'n confesse bien quelques difficultés en Asie, où ses exportations ont chuté de 13 % et la vente de ses modèles assemblés sur place (Malaisie et Chine) de 57 % (soit un total de 16 000 voitures). Mais, heureusement, le marché européen, en pleine reprise monopolise une très grosse partie de ses capacités industrielles. Les exportations de la marque aux chevrons ont bondi de 16 % en Europe occidentale , de 27 % en Europe de l'Est (26 000 véhicules) et de 53 % sur la zone Afrique et Moyen-Orient (9 000 véhicules). Mais, qui dit crise dit aussi opportunités. Renault poursuit ses discussions pour produire son Scénic en Chine et nouer des partenariats à Taiwan. De son côté, Jean Martin Folz, le président du directoire de PSA, a annoncé qu'il venait de faire une proposition à son partenaire industriel malais, Proton, " pour l'aider à traverser la crise ". Dans un marché local en chute de 75 %, Citro'n a pour l'instant reporté à une date ultérieure le lancement d'une version de sa petite Saxo.
 

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte