Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Automobile : Des joints de batteries fiables avec Pöppelmann K-TECH®

Publié le

Publi-rédactionnel La batterie d’un véhicule électrique est un élément clé de son fonctionnement. Celle-ci doit fonctionner en toute sécurité et dans n’importe quelles circonstances. Pöppelmann K-TECH®, spécialiste du développement et de la production de solutions techniques en plastique, propose l’injection bi-matière LSR (Liquid Silicone Rubber)  pour protéger les systèmes électriques et résister à des températures très élevées.

Automobile : Des joints de batteries fiables avec Pöppelmann K-TECH®

La bi-injection LSR-thermoplastique permet de répondre à de nombreuses exigences d’étanchéité et de température. Une technologie innovante adaptée à l’automobile, qui est déjà testée pour la production de caches de batterie au sein de la filiale du groupe allemand.

Le process bi-matière LSR présente plusieurs avantages et possibilités

Le LSR possède d’excellentes propriétés de compression et se distingue par une bonne résistance aux intempéries, au vieillissement et aux UV. Chez Pöppelmann, cette nouvelle technologie K-TECH® est utilisée en version liquide pour s’adapter parfaitement au process de bi-injection. Pour que le joint s’adapte au contour de la pièce, la bi-injection se fait en une seule étape de fabrication : le composant dur (thermoplastique) est injecté en premier, puis le composant mou (LSR) y est surmoulé. La bi-injection LSR permet de surmouler différents matériaux en une seule étape de fabrication entièrement automatisée. En fonction des propriétés des matériaux utilisés, une liaison chimique entre le composant dur et le composant mou peut être obtenue, ce qui apporte un nouvel atout à la pièce conçue. Ce process est particulièrement intéressant pour l’industrie automobile. Il offre une protection fiable contre l’humidité, certains produits chimiques et les variations de température.

E-mobilité : une application LSR

Pour un de ses clients, Pöppelmann K-TECH® a développé un couvercle de batterie bi-injecté. Pour cette application, les joints en LSR ont des propriétés prévues pour résister à une température pouvant aller jusqu’à 180°C. De plus, le silicone a permis de compenser les écarts de tolérance entre le profilé de la batterie et le couvercle. La conception de la pièce permet de réduire les bruits et les vibrations.

Non seulement la pièce a été optimisée, mais aussi son process de fabrication. Grâce à l’automatisation, les temps de production ont été réduits, le process est plus sécurisé et il offre une propreté essentielle lors de la production. La pièce est étanche à 100% et résistante aux températures maximales. Le client bénéficie de gains de temps et de production grâce au process de fabrication réduit en une seule étape.

Avec la bi-injection LSR, Pöppelmann K-TECH® complète sa gamme de technologie pour proposer la solution idéale à ses clients.

 

Contenu proposé par Poppelmann.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle