Automobile : BRIC et PSA sous les projecteurs

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Automobile : BRIC et PSA sous les projecteurs

Les Bric en guest star

Brésil, Russie, Inde ou encore Chine ont tous été à l’honneur dans l’automobile cette semaine. Un rapport démontre qu’en août la croissance a été plus importante dans chacun de ces pays qu’en France. A croire que l’image du marché automobile est réellement en train de changer. Le Brésil, d’abord. C’est là-bas que des règles protectionnistes sont mises en place par le gouvernement pour favoriser la production locale. Ce qui n’empêche pas PSA et Renault d’augmenter les cadences de production dans le pays. La demande est au rendez-vous…contrairement à d’autres zones du monde !

La Chine, c’est General Motors qui fait la promotion de ce marché. Il a annoncé cette semaine qu’il table sur une croissance de 5% du marché chinois pour cette année. Et il devrait y participer, grâce à son nouveau partenariat avec le constructeur local SAIC dans le domaine des voitures électriques.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Sur le front du marché indien, le géant Tata a fait parler de lui en proposant une Nano tout en or. De quoi faire briller les yeux des citoyens. Car son prix est démesuré : 3,3 millions d'euros. Mais le constructeur continue à rencontrer bon nombre de problèmes avec sa voiture low cost. Un nouvel exemplaire vient de prendre feu. Un incident déjà arrivé plusieurs fois depuis son lancement sur les routes en 2009.

Face à cette déferlante sur les marchés auparavant les moins développés, les constructeurs mettent au point des stratégies. Par exemple, chez PSA on a décidé de miser sur une voiture mondiale à l’horizon 2013.

Pertes et fracas chez PSA

S’il y a bien un constructeur qui a été sous les feux de l’actualité cette semaine, c’est PSA Peugeot Citroën. Le comité d’entreprise extraordinaire annoncé par L’Usine Nouvelle était en effet très attendu par les salariés. Avec pour sujet majeur l’emploi et les négociations face à un ralentissement d’activité probable. La direction avait prévenu qu’elle ne commenterait pas. Ce qu’elle n’a pas pu s’empêcher de faire malgré tout. Mais c’est surtout une bataille de chiffres qui est restée dans les esprits, entre la direction et les syndicats. Si bien que la plus grande confusion règne pour tout le monde. Si bien que certains font des calculs hasardeux, annonçant déjà que 10% des effectifs vont être supprimés dans le groupe. Malgré ce flou, le groupe conserve sa note selon l’agence Fitch. Tout comme son rival Renault, il garde un BB.

Mais si le groupe a aussi fait l’actualité cette semaine, c’est notamment à travers la venue du candidat à la primaire socialiste, François Hollande. Venu soutenir les salariés de PSA Sochaux, l’homme politique a bluffé son auditoire. Il en a profité pour vanter les mérites du modèle DS5.

Technologie quand tu nous tiens

Alors que chacun attend de voir fleurir les véhicules électriques, les nouvelles technologies font partie des préoccupations de tous les constructeurs. Et notamment de Ford par exemple. Le constructeur américain met en place un système anti-rayure.

De son côté Toyota a décidé de se lancer dans une nouvelle voie : la voiture à air comprimé. Reprenant ainsi une technologie testée il y a quelques années par d’autres. Son concurrent Nissan a lui déjà mis au point la recharge qu’il voulait pour les véhicules électriques. Il a d’ailleurs désigné un groupe français dans le domaine, DBT.

Mais l’innovation qui sera la plus visible dans les semaines à venir restera celle du groupe Bolloré avec Autolib. Les premières stations commencent à pointer leur nez dans les rues de Paris, et les voitures sont attendues prochainement.

Un nouveau moyen de vendre des voitures est aussi en train de voir le jour : l'achat groupé de voitures. Une mode qui pourrait bien devenir une règle.

En bref
Trois constructeurs touchés par le typhon au Japon
Saab obtient un petit sursis
Suzuki demande à Volkswagen de renoncer aux poursuites judiciaires
Mitsubishi va réaliser des utilitaires avec Nissan

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS