Augros Cosmetic Packaging investit pour ses 100 ans

Le fabricant de bouchons et de composants d’emballages pour la parfumerie-cosmétique et le luxe va installer deux nouvelles lignes consacrées l’une à la métallisation sous vide et l’autre au laquage automatique. –

Partager
Augros Cosmetic Packaging investit pour ses 100 ans
L'entreprise réalise des bouchons et composants d'emballage, principalement pour la parfumerie-cosmétique.

Basé à Cerisé, près d’Alençon (Orne), Augros Cosmetic Packaging a annoncé un investissement de 3 millions d’euros sur son second site de Theil-sur-Huisne (Orne). Le fabricant de bouchons et de composants d’emballages pour les secteurs de la cosmétique, la parfumerie ou encore les vins et spiritueux s’équipe d’une nouvelle ligne de métallisation sous vide, dite « par sputtering », pour 2 millions d’euros. L’année prochaine, une nouvelle ligne de laquage automatisé fera son apparition sur le site acquis en 1998. Avec ces installations, une réduction de 95 % des composés organiques volatils (COV) est attendue, d’après les déclarations du président d’Augros au site d’informations locales Actu.fr. La quantité de vernis projetée par pièce va diminuer et une pulvérisation ciblée et discontinue remplacera une pulvérisation large en brouillard, précise-t-il. Ces efforts s’inscrivent dans la volonté de diviser par deux l’émission de COV entre 2017 et 2022. Aussi, ces nouveaux outils de production doivent accompagner la forte croissance de la société – chiffre d’affaires de 17,6 millions d’euros en hausse de 20 % –, qui célèbre son centenaire en 2019.

Le virage de la plasturgie dans les années 1960

Depuis sa création en 1919, l’activité d’Augros a évolué. Si l’entreprise fabriquait des boucles pour les métiers de la mode à ses débuts, le fils du fondateur, Jacques Augros, lui a fait prendre le virage de la plasturgie dans les années 1960 pour accompagner la révolution des bouchons en verre des flacons de parfum. La société est devenue l’une des pionnières dans ce domaine avec la technique dite « Plast-Emeri », développée avec le verrier Pochet du Courval. Elle consiste à créer une cupule en plastique à plusieurs joncs venant habiller la partie en verre qui ferme le bouchon, qui a ainsi fonction d'étanchéité. Cela a permis d'éviter les ruptures liées au collage verre/verre entre le flacon et le bouchon mais aussi d'éliminer les problématiques d'évaporation due à la dilution lors de l'apparition des eaux de parfums et des eaux de toilettes. Le système « Opercule », qui l'a remplacé, reprend le même principe avec l'utilisation de deux pièces : l'une sur le flacon, l'autre sur le bouchon. Il correspond à l'habillage plastique clipsé du col du flacon afin que le pied du bouchon fasse l'étanchéité.

En 1980, l’entreprise est rachetée par Jacques Bourgine, qui verra son fils Didier Bourgine reprendre les rênes en 2001. Entre-temps, Augros s’agrandit avec l’acquisition du site MSV de Theil-sur-Huisne, consacré à la métallisation sous vide et au laquage. Sous la direction de Didier Bourgine, une dynamique d’amélioration technique permanente est mise en place avec un fort accent sur l’automatisation. Aujourd’hui, Augros Cosmetic Packaging compte 31 presses à injecter d’une capacité de 80 à 400 tonnes, 40 robots, 5 lignes de vernissage, 3 cloches de métallisation, emploie 170 salariés et espère atteindre un chiffre d’affaires de 25 millions d’euros d’ici à 2021, détaillait le dirigeant en fin d’année dernière à Premium Beauty News. L’usine de Cerisé est considérée comme l’une des plus automatisées du secteur et revendique un taux de rebut interne de moins de 1,5 %.


Augros réalise majoritairement des pièces sur mesure pour ses clients.

Un objet centenaire pour les 100 ans

Afin de fêter son 100e anniversaire, l’entreprise participera aux Places d’or. Lors de l’événement, Augros présentera un objet centenaire, innovant et collector en cours de réalisation. Dessiné par un designer renommé du milieu du packaging, il doit traduire la créativité perpétuelle et l’ensemble des savoir-faire de la société. À noter : le recrutement de Rodolphe Benouville au poste de directeur commercial depuis le mois de mars. Il avait fondé la filiale française de la maison Cavalieri & Amoretti, spécialisée dans la fabrication de coffrets et de boîtes rondes montés pour la parfumerie-cosmétique, l’alimentation de luxe et les spiritueux.

Top 500 des entreprises de l'emballage

Abonnés

Retrouvez le classement annuel des 500 premières entreprises de l'emballage en France

Je découvre le classement

Sujets associés

NEWSLETTER Emballage

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Dessinateur-Projeteur F/H

ORANO - 22/01/2023 - CDI - Montigny-le-Bretonneux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

89 - OFFICE AUXERROIS DE L'HABITAT

Diagnostics techniques immobiliers ( agence nord / secteur 1)

DATE DE REPONSE 03/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS