Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Audi visé par une plainte en nom collectif aux Etats-Unis

Léna Corot , , ,

Publié le , mis à jour le 10/11/2016 À 08H36

Le constructeur allemand Audi, propriété du groupe Volkswagen, est visé par une plainte en nom collectif aux Etats-Unis. Les plaignants, s'appuyant sur des révélations de la presse, affirment que leurs véhiculent ne répondent pas aux normes anti-pollution pour lesquels ils ont été homologués en raison de la présence d'un logiciel de trucage.

Audi visé par une plainte en nom collectif aux Etats-Unis © Wikimedia - The Car Spy - c.c

Une plainte en nom collectif a été déposée dans l’Illinois contre le constructeur allemand Audi, selon la presse américaine. Les plaignants affirment que leurs véhicules Audi ne répondent pas aux normes de pollution pour lesquelles ils ont été homologués.

Cette plainte fait suite aux révélations survenues dans la presse début novembre faisant état d’un logiciel réduisant les émissions de dioxyde de carbone lorsque le véhicule détecte qu’il est utilisé dans des conditions de test. Grâce à ce logiciel, certains véhicules Audi détectent automatiquement, en fonction de l’inclinaison du volant, s’ils roulent sur la route ou un banc d’essai à rouleau, lorsque des contrôles sont effectués sur les gaz d'échappement. Le système mis en place réduit artificiellement le niveau d’émission de CO2 lorsque des contrôles sont effectués.

Les plaignants n’ont d’ailleurs pas prouvé la présence d’un tel logiciel et s’appuient seulement sur les révélations de la presse qui affirme se fonder sur les investigations menées par l’autorité californienne de protection de l’environnement, qui n’a pas confirmé ces informations.

Ces enquêtes découlent de la découverte d’un logiciel truquant le taux des émissions polluantes des véhicules diesel Volkswagen. Fin octobre, la justice américaine a approuvé l’accord à l’amiable d’un montant record de 14 milliards de dollars conclu entre Volkswagen, l’administration américaine et quelques 475 000 propriétaires de voitures.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle