Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Audi teste une essence à 34% renouvelable

Sybille Aoudjhane , ,

Publié le

Audi teste une essence à 34% renouvelable
Unité d’analyse de l’isobutène (Global Bioenergies).

Les agrocarburants, comme le SP 95, contiennent au mieux 10 % d’additifs non pétroliers. L’essence renouvelable qu’a testée Audi avec une A4 2.0 TFSI sur l’anneau de vitesse de l’autodrome de Montlhéry (Essonne), en contient 34 %. Il a été élaboré par le français Global Bioenergies, spécialisé dans la conversion de ressources renouvelables en hydrocarbures par fermentation. Il s’agit d’un mélange de deux dérivés d’isobutène, l’isooctane et l’ETBE, que Global Bioenergies sait produire à partir de matières premières renouvelables, comme des sucres de qualité industrielle, de la paille, du bois résiduel, voire du gaz de synthèse. Pour Audi, qui mène une politique active d’exploration des carburants plus durables, le test s’est révélé concluant. Les propriétés des composés ajoutés pourraient suggérer des réductions d’émissions de particules, selon un expert du laboratoire de tests FEV Europe GmbH. Mais face à la poussée de l’électrique et même du gaz, pour lequel Audi a déjà des modèles, l’essence verte de Global Bioenergies va avoir du mal à s’imposer. 

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus