Audi ouvre sa concession du futur à Paris

Paris a désormais son Audi City. Après Londres, Pékin ou Berlin, la marque aux anneaux a inauguré aujourd’hui la première déclinaison française de son concept de concession du futur. Ecrans géants, tablettes tactiles, réalité virtuelle… Audi applique différentes technologies issues du numérique pour transformer l’expérience d’achat automobile.

Partager
Audi ouvre sa concession du futur à Paris
Audi inaugure ce mardi 14 juin une concession pas comme les autres. L'Audi City Paris, c'est son nom, fait le pari d'offrir aux clients une nouvelle expérience d'achat automobile, à grands renforts de technologies numériques.
Si les concessions classiques mettent les voitures au centre de toutes les attentions, ce sont ici les écrans qui sont à l’honneur. Plusieurs raisons à cela, selon Dominique Boesch, directeur des ventes Europe de la marque. "Il y a d’abord l’urbanisation : les espaces de vente se réduisent et il faut arriver à présenter toute la gamme dans des concessions qui font en moyenne un tiers de surface en moins, expose-t-il. Ensuite, il y a bien sûr la digitalisation : les acheteurs ont des outils modernes chez eux, ils utilisent nos configurateurs en ligne, il faut que l’expérience se poursuive en concession".
Effectivement, avec 50 modèles dans son catalogue 2016, contre 5 en 1994, Audi ne peut plus se permettre d’exposer toutes les gammes en concession. Sans compter que les possibilités de personnalisation des véhicules ne cessent de s’étendre (10 puissance 38 combinaisons pour la dernière A3). "Seule la digitalisation peut nous permettre de montrer cette diversité", renchérit Marc Meurer, le directeur général d’Audi France.
Ainsi, la nouvelle concession Audi City Paris dispose de quatre écrans géants grâce auxquels les clients peuvent sélectionner et personnaliser leur futur véhicule. Ils peuvent bien sûr partir d’une configuration réalisée chez eux, en générant un code depuis le site Internet de la marque.
La configuration s’effectue depuis des tablettes tactiles placées devant chaque écran. Avec l’aide du vendeur, le client affine ses choix d’options (couleur, type de jantes, types d’intérieurs, packs de carrosserie, etc.). Il peut interagir avec le véhicule, pour ouvrir ou fermer les portes par exemple, puis lancer une animation afin de découvrir son véhicule en situation sur la route. Des fonctions jusqu’à présent inaccessibles depuis le configurateur en ligne.
Le concept d'Audi City n'est pas nouveau pour la marque aux Anneaux, qui a déjà ouvert des espaces identiques à Londres en 2012, Pékin en 2013, Berlin en 2014 et Istanbul en mai dernier. Apres Paris, ce devrait être à la ville de Moscou de disposer prochainement de son Audi City. Pour les dirigeants de la marque, cette initiative est déjà une réussite, avec 100 000 configurations réalisées dans les trois premiers sites depuis leur création.
Fort de cette nouvelle adresse, Audi Bauer, l'exploitant de la concession, vise une augmentation des ventes (650 véhicules par an contre 500 actuellement) ainsi qu'une augmentation du panier moyen (avoir vu les options mises en situation participe à la décision d'achat). "En parallèle de la digitalisation, nous avons doublé les effectifs par rapport à une concession classique, car il ne faut pas que pour le client l'expérience soit déshumanisée", ajoute Thierry Tanfin, directeur de l'Audi City Paris. De la même manière, pour maintenir le lien entre le modèle virtuel des véhicules et la réalité, plusieurs espaces ont été créés dans la concession pour montrer aux clients les différentes variantes de cuirs et de tissus, et les teintes de carrosserie.
Au-delà des écrans et des tablettes tactiles, un système de réalité virtuelle avec lunettes immersives sera proposé aux clients dans les prochaines semaines. Pour l’instant en test dans la concession parisienne, ces lunettes restent la principale innovation de cette concession par rapport à ses équivalentes britannique ou chinoise. "Les Audi City ont vocation à servir de laboratoires", assure Marc Meurer. Des nouvelles technologies comme ces lunettes seront testées puis déployées dans ces nouvelles concessions en priorité. Mais l'objectif à terme est de moderniser tout le réseau, et pendant que les lunettes connectées se déploieront à travers les Audi City, les tablettes tactiles devraient quand à elles sortir des Audi City pour se voir appliquer dans le reste des concessions.
Découvrez l'Audi City Paris en vidéo :
Frédéric Parisot,
Photos réalisées par Lucas Thirion Tournois

Sujets associés

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Foy la Grande

Remplacement du système sécurité incendie du collège Elie Faure

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS