L'Usine Aéro

Audi abandonne Pop.Up Next, son projet de taxi volant autonome conçu avec Airbus

Rémi Amalvy , , , ,

Publié le

Audi met à l'arrêt Pop.Up Next, le projet de taxi volant autonome de sa filiale Italdesign, en collaboration avec Airbus. En cause, un développement jugé trop complexe par le constructeur automobile allemand, qui lui préfère "de nouvelles orientations".

Audi abandonne Pop.Up Next, son projet de taxi volant autonome conçu avec Airbus
Le concept d'Airbus et Audi était constitué d'un véhicule terrestre autonome et d'un module volant.
© Audi

Audi suspend sa collaboration avec Airbus et le développement de leur projet commun : le taxi volant Pop.Up Next. "Nous travaillons actuellement sur une nouvelle orientation pour nos activités de mobilité aérienne urbaine. Nous n’avons pas encore pris de décision concernant nos futurs potentiels produits", a déclaré lundi 14 octobre l'industriel allemand au media anglophone Automotive News Europe.

Développé par la filiale Italdesign du constructeur automobile avec l’aide de l’avionneur européen, le concept est constitué d’un module aérien qui vient se connecter à un châssis de voiture autonome (le véritable "taxi"), pour lui permettre de prendre son envol. En novembre 2018, un prototype à l'échelle 1: 4 présenté lors de la Drone Week d’Amsterdam avait réalisé, avec succès, un premier vol d’essai. À l’époque, Audi souhaitait que l’appareil soit prêt pour la fin de 2019, et comptait poursuivre les essais à Ingolstadt, sa ville allemande d’origine, et lieu de son siège.

Pourquoi Audi fait demi-tour

Avec ces nouvelles déclarations, Audi fait totalement demi-tour. "Il faudra encore beaucoup de temps avant qu’un taxi aérien, qui ne nécessite pas que les passagers aient à changer de véhicule, soit produit en série. Dans le cas du Pop.Up, nous cherchions à développer une solution trop complexe", estime le constructeur. Pour l’instant, Airbus, qui précise que ses prototypes CityAirbus et Vahana sont toujours en cours de développement, n’a pas souhaité faire de commentaire.

Audi n’est pas le seul constructeur automobile a avoir été tenté par l’aventure des taxis volants autonomes. Rachetée par Daimler, la start-up allemande Volocopter, a levé en septembre dernier 50 millions d’euros et a fait voler sa navette sans pilote à Stuttgart quelques jours plus tard. En juillet 2018, Aston Martin avait présenté son propre concept, le Volante Vision. Le 11 octobre, Porsche et Boeing ont annoncé travailler, eux aussi, sur un concept de voiture volante.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

16/10/2019 - 08h26 -

Un nouvel système de propulsion révolutionnaire pour engin volant est déjà inventé. C'est un circuit fermé avec inversion temporelle allant du futur au présent. Ce qui pourra changer le monde.... Taxi volant etc..
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte