Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Aucun repreneur sérieux pour Pêcheries de Fécamp et inquiétude pour les 380 salariés

, ,

Publié le

Social

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Par absence de repreneurs sérieux restés en lice, le Tribunal de commerce du Havre (Seine-Maritime) a finalement décidé le jeudi 30 mai de maintenir au 15 juin prochain la date « butoir » de reprise des Pêcheries de Fécamp-Servifrais, mises en liquidation judiciaire par la même instance juridique le 2 mai dernier.

En effet, après le retrait inattendu du projet de SIF France, filiale du groupe islandais SIF, déjà implanté sur le marché de la grande distribution où se trouvent les principaux clients des Pêcheries et celui des cadres, faute de banques pour accorder un prêt de 2 millions d'euros et malgré la caution du Conseil Général de Seine-Maritime, cette entreprise fécampoise (Seine-Maritime), spécialisée dans les salaisons maritimes et les produits surgelés à base de poissons, se trouve aujourd'hui dans une impasse.

Toutefois, l'activité saurisserie du site continue et celle liée aux produits surgelés est en cours de relance. Une activité dont les salariés, de plus en plus inquiets quant à leur avenir, comptent bien continuer les productions jusqu'au 15 juin.

Patrick BOTTOIS

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle