Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Aubert et Duval : un nouveau four pour titane

, , ,

Publié le

Un nouveau four de trempe verticale vient de voir le jour sur le site historique d'Aubert et Duval des Ancizes (Puy-de-Dôme) pour accompagner la montée en puissance de l'A350.

Aubert et Duval : un nouveau four pour titane © D.R.

Aubert et Duval investit dans un four de traitement thermique vertical pour les pièces en titane destinées, entre autre, aux éléments du train d'atterrissage de l'Airbus A350. Ce gros "cylindre" de 65 mètres cubes est sorti de terre avec trois mois de retard. Il était urgent de le rendre opérationnel pour la filiale d'Eramet car jusque-là ces pièces étaient trempées en région parisienne. Mais avec la montée en puissance des besoins de l'aéronautique, il est devenu impératif de répondre plus vite aux commandes.

Cet investissement de 5 millions d'euros sur le site emblématique des Ancizes (Puy-de-Dôme) devrait "permettre d'accélérer les cadences", souligne le service communication.

Une première fournée de qualification du four a pu être réalisée à la mi-juillet. La production a débuté réellement fin octobre.

Le groupe compte 4 000 salariés en France, dont 1 400 aux Ancizes pour un chiffre d'affaires global de 800 millions d'euros en 2012.

Geneviève Colonna d'Istria

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle