International

Au sud de l'Europe, le soft power et ses limites

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

C’est dans le climat lourd des attentats de Paris et des enjeux sécuritaires du pourtour méditerranéen qu’était présenté, le 18 novembre, à Bruxelles un point sur la révision de la politique européenne de voisinage (PEV). À la manœuvre, Johannes Hahn, commissaire chargé de cette politique, et Federica Mogherini, haute représentante de l’Union pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité. Après de multiples consultations, ce processus d’intégration, qui lie l’Europe à seize de ses voisins, va bientôt être discuté au sein du Conseil et du Parlement européens. Pour rappel, il est constitué de deux volets : à l’Est, le partenariat oriental (celui qui a mis le feu entre l’Ukraine et la Russie !), au Sud, le[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte