Au salon du Bourget, Air Mont-Blanc veut faire décoller sa visibilité

Les sous-traitants de l’aéronautique de Haute-Savoie participent pour la première fois au salon sous une bannière commune.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Au salon du Bourget, Air Mont-Blanc veut faire décoller sa visibilité

Air Mont-Blanc, le groupement des sous-traitants hauts-savoyards de l’industrie aéronautique, sera présent au salon du Bourget sur le pavillon de la région Rhône-Alpes. L’association, créée en décembre 2011, portée par le pôle de compétitivité Arve-Industries et épaulée par Aerospace Cluster de Rhône-Alpes, réunit douze entreprises qui représentent ensemble plus de 50 millions d’euros de chiffre d’affaires et 250 personnes. Déjà individuellement impliqués dans des projets d’approvisionnements internationaux, leur objectif est de peser face autres gros sous-traitants industriels et de proposer aux donneurs d’ordre une offre commerciale globale et complémentaire.

Tout un panel de métiers

"Les membres d’Air Mont-Blanc seront présents pour rendre visible leur capacité à apporter de l’innovation dès la conception et le développement des produits nouveaux, explique Frédéric della Faille, animateur du groupement." Air Mont-Blanc ne comptent plus seulement des décolleteurs et des usineurs, mais aussi des entreprises qui se situent à la périphérie du secteur, comme Arve Info spécialisé dans la maîtrise des procédés de qualités ou encore Hacer spécialisé dans les traitements thermiques qui vient de recevoir sa qualification aéronautique.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Nous sommes sollicités pour des projets de plus en plus ambitieux, assure Frédéric della Faille. Certains de nos adhérents évoluent de métiers d’exécution vers de la conception et ont intégré des compétences nouvelles pour de la CAO ou du prototypage. Le secteur connaît ici une vraie mutation professionnelle et des grands du territoire, comme Sensorex, nous ont approchés pour développer des relations." Le groupement s’est rendu en février 2012 à Marignane (Bouches-du-Rhône) pour rencontrer les responsables d’Eurocopter, avant de les recevoir en juin de la même année. Les PME hauts-savoyardes comptent participer à la fabrication de l’hélicoptère du futur et se rendront de nouveau à Marignane en 2013.

De notre correspondante en Savoie, Dorothée Thénot

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS