Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Au Royaume-Uni, McDonald's avoue ne pas pouvoir recycler ses pailles en papier

Juliette Berne , ,

Publié le

Dans un mémo interne publié par The Sun, McDonald's a avoué ne pas pouvoir recycler ses pailles en papier, mises en place fin 2018.

Au Royaume-Uni, McDonald's avoue ne pas pouvoir recycler ses pailles en papier
Depuis la mise en place des pailles en papier, environs 1,8 millions auraient été jetées au Royaume-Uni.
© D.R. - McDonald's Corp.

Lancées en septembre 2018, des pailles en papier "100% recyclables", étaient censées remplacer celles en plastique dans tous les McDonald's du Royaume-Uni et en Irlande. Pourtant l’enseigne américaine a admis dans un mémo interne publié par The Sun que ces dernières n’étaient en fait pas recyclées, mais stockées et brûlées contrairement aux anciennes en plastique. La raison ? Leur épaisseur qui rendrait la tâche beaucoup plus complexe à leurs partenaires qui recyclent déjà leurs verres en carton.

Un papier plus épais a dû en effet être utilisé suite à une pétition lancée début 2019, par des clients non-satisfaits de la finesse de ces pailles "eco-friendly" qui étaient jugées peu résistantes et se diluaient dans leur boisson. 30 000 personnes auraient signé cette pétition. Depuis l’initiative, 1,8 million de pailles ont été jetées par jour dans les quelques 1300 restaurants britanniques.

Le plastique, bientôt banni dans les Mc Donald's français?

Pour McDonald's, il ne s’agirait que d’un problème temporaire et à partir de 2020, l’usage de plastiques à usage unique seront bannis au Royaume-Uni. En juin 2019, McDonald's France a aussi annoncé vouloir éliminer ses pailles en plastiques en affirmant que 60% des emballages en plastique auront été supprimés d’ici la fin de l’année et que 90% des emballages distribués en France sont déjà en papier ou carton.

Pourtant en avril dernier, la secrétaire d'Etat à la transition écologique et solidaire, Brune Poirson avait dénoncé un manque d'engagement de la part d'enseignes de restauration rapide telles que Ekki, Five Guys ou encore Domino's Pizza. Suite à une réunion au début de l'année 2019, avec quinze des plus grandes enseignes du secteur, notamment McDonald's, ces dernières avait disposé de quelques mois pour rendre un "plan de mise en conformité". A l'issue de ce premier avertissement, seulement la moitié des dossiers avaient été fournis. Un manque d'investissement, allant directement à l'encontre du décret "cinq flux", mis en place en 2016 et les incitant à trier leur déchets en cuisine comme en salle. Le 7 juin dernier, Brune Poirson a fait signer à 15 enseignes de restauration rapide un contrat d'engagement dans le tri de leur déchets. Ces dernières auront trois ans pour être conformes au décret "cinq flux".

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle