... Au retour de Nokia

Nokia n'est pas mort. Certes, il a perdu 1,1 milliard d'euros en 2011. Mais ce résultat est dû à des ventes décevantes et au coût d'intégration (1 milliard d'euros) de son entité de cartographie numérique, Navteq, dans une nouvelle division. Pour le reste, Nokia s'accroche. Il déroule consciencieusement une stratégie écrite il y a un an. Tout d'abord, il renforce sa position dans les pays émergents, avec ses nouveaux Asha, développés pour ces régions. De quoi se maintenir malgré tout à la première place mondiale du mobile avec 113,5 millions d'unités vendues au quatrième trimestre, d'après le cabinet Strategy Analytics. Ensuite, pour son indispensable retour aux États-Unis, il frappe fort avec l'un des premiers mobiles équipés en 4G. Enfin, son nouveau smartphone Lumia, mis au point avec Microsoft en quelques mois à peine, s'est vendu à un million d'exemplaires en un mois et demi pour les fêtes. De quoi éclairer le bout du tunnel ?

Partager

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement