Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Au One Planet Summit, Axa multiplie par quatre ses engagements d'investissements pour le climat

Arnaud Dumas , , ,

Publié le

Axa a profité du One planet summit pour annoncer sa stratégie pour le climat. L’assureur va consacrer 12 milliards d’euros d’investissement dans les projets verts d’ici 2020 et accélérer les désinvestissements dans les projets liés au charbon. 

Au One Planet Summit, Axa multiplie par quatre ses engagements d'investissements pour le climat © Christian Hartmann

Le groupe Axa a profité du One planet summit pour renforcer ses engagements en faveur du climat. L’assureur français avait déjà fait sensation en 2015, juste avant la COP 21, en étant l’un des premiers à annoncer sortir partiellement des investissements dans le charbon.

"Nous avons beaucoup progressé depuis 2015, nous voulons lancer une nouvelle ambition aujourd’hui", a expliqué Thomas Buberl, le directeur général d’Axa, dans l’auditorium de la Seine Musicale à Boulogne-Billancourt, où se tient le One planet summit.
L’assureur va augmenter ses investissements dans les projets verts. En 2015, il s’était engagé à orienter 3 milliards d’euros d’ici 2020 dans les investissements durables. "Nous avons déjà atteint cet objectif, déclare Thomas Buberl. Nous allons donc multiplier par quatre cet objectif."

12 milliards d'euros dans les projets verts

Axa prévoit d’investir 12 milliards d’euros en faveur du climat d’ici 2020. Cela représentera 2 % des actifs détenus par l’assureur.
En parallèle, le groupe français a décidé de poursuivre sa stratégie de désinvestissement des industries trop émettrices de C02. En 2015, il avait pris l’engagement de ne plus investir dans les entreprises dépendant à plus de 50 % du charbon. L’assureur a décidé de réduire ce seuil  à 30 %.

Axa avait récemment été montré du doigt pour son engagement jugé insuffisant. L’association "Les amis de la Terre" avait pointé dans un rapport de novembre 2017 qu’avec un seuil à 50 %, Axa continuait d’investir fortement dans le charbon. L’ONG chiffre à 848 milliards de dollars le montant des investissements d’Axa dans des entreprises liées au charbon depuis 2015.

Enfin, le groupe Axa s’implique également au travers de son métier principal. "Nous allons arrêter d’assurer tous les projets de construction liés au charbon et au pétrole issu de sables bitumeux", annonce Thomas Buberl. Un moyen pour la compagnie d’assurance de souligner le risque climatique de ces entreprises, un risque qui devient trop grand pour être assuré.

 

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus