Au moins deux projets de reprise des activités d’Hebdoprint

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Au moins deux projets de reprise des activités d’Hebdoprint
ParuVendu

Social. Plusieurs projets de reprise partielle d’activités d’Hebdoprint, filiale d’impression du groupe Comareg, mis en liquidation judiciaire en novembre 2011, ont été ou vont être déposés au tribunal de commerce de Lyon.
Le groupe Diamen France, dirigé par un ancien dirigeant du Groupe Hersant Media (GHM), Armel Dubourg, projette de relancer l’imprimerie d’Iffendic, près de Rennes (Ille-et-Vilaine), de reprendre une dizaine de personnes dans un premier temps, une vingtaine d’ici un an.

Armel Dubourg a demandé au tribunal un délai pour peaufiner son offre et avoir le soutien des collectivités territoriales. Diamen France possède deux imprimeries à Saint-Lô (Manche) et Locminé (Morbihan). Celle d’Iffendic employait une soixantaine de personnes et travaillait exclusivement pour les journaux gratuits de la Comareg. Un projet de Scop a été « abandonné pour l’instant », remarque dépité Dominique Buan, ex-délégué CGT d’Hebdoprint.

A Lomme (Nord), c’est un autre projet de Scop préparé par d’anciens cadres du site lillois de la société avec le soutien de René Bétourné, et de l’union régionale des Scop, qui a été échafaudé. Un pôle d’annonces gratuites régional multi-supports (papier, internet, téléphone mobile) serait recréé au sein d’une coopérative, Inter 59.
Entre 30 et 70 personnes, sur les 150 employées précédemment, seraient reprises au sein d’Inter 59. René Détourné, fondateur d’Inter 59, titre nordiste cédé à la Comareg avant son rachat par GHM, est prêt à s’investir financièrement dans ce projet qui prévoit seize éditions pour les régions Nord-Pas de Calais et Picardie.

Un troisième projet de reprise d'une activité d'Hebdoprint a été déposé auprès du tribunal de commerce de Lyon concernant le site de Tinqueux, près de Reims, par un imprimeur industriel national. il est surtout intéressé par la reprise de la rotative pour compléter son parc de machines et son outil industriel. Aucune indication a été apportée sur le nombre de personnes qui seraient concernées par cette proposition.

Aucune offre de reprise n'a été faite pour le site des Angles, également dans l'ancien périmètre d'Hebdoprint. L'administrateur judiciaire a sollicité le cabinet en ressources humaines F/I/E pour travailler sur la revitalisation de ce site et rechercher une activité de remplacement.

D’autre part, un forum de l’emploi a été organisé à la mairie du 7ème arrondissement de Lyon le 6 janvier par l’administrateur judiciaire, Bruno Walczak, et le cabinet en ressources humaines F/I/E pour présenter des offres de reclassement, essentiellement des postes de commerciaux, aux anciens salariés de Comareg. Une quinzaine d’entreprises étaient représentées pour cette première prise de contact qui a permis notamment d’échanger des CV. D’autres forums de ce type seront organisés dans les prochaines semaines à Toulouse, Marseille, Rennes, Strasbourg et Lille. Le prochain Forum de l'emploi organisé par F/I/E pour reclasser les anciens salariés de la Comareg aura lieu le 27 janvier à Rennes. Un deuxième se déroulera à Lyon début mars.

Composantes du Groupe Hersant Média, la Comareg, éditeur du leader français de la presse gratuite d’annonces Paru Vendu, et sa filiale d’impression Hebdoprint, employaient 1 650 personnes avant leur liquidation.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS