Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Au moins 23 morts dans une explosion près d'une usine chimique en Chine

Rémi Amalvy

Publié le

Vu sur le web Dans la nuit du 27 au 28 novembre, une explosion près d'une usine chimique a tué au moins 23 personnes dans la ville chinoise de  Zhangjiakou, à 200 km au nord de Pékin. L'incendie s'est propagé à une cinquantaine de véhicules, avant d'être maîtrisé. Les autorités recherchent encore la cause de l'accident.

Au moins 23 morts dans une explosion près d'une usine chimique en Chine
Une explosion près d'une usine en Chine a fait au moins 23 morts.
© CCTV

Au moins 23 personnes ont été tuées et 22 autres blessées dans une explosion près d’une usine chimique à Zhangjiakou, localité située à 200 km de Pékin, dans la province du nord de la Chine Hebei. Une information provenant des autorités locales, grandement relayée par les médias chinois et internationaux, comme CGTN, le South China Morning Post, le Global Times ou encore la BBC.

L’incident s’est produit dans la nuit de mardi 27 à mercredi 28 novembre, à 00h41 heure locale (17h41 heure de Paris) et a depuis été maîtrisé, selon un communiqué publié par la municipalité sur le réseau social chinois Weibo. Les enquêteurs cherchent actuellement à déterminer sa cause exacte. Tous les blessés ont été transportés vers les hôpitaux proches.

 

Les premiers éléments de l’enquête laissent entendre qu’un camion transportant des produits chimiques (acetylene) aurait explosé alors qu’il s’apprêtait à entrer dans l’usine du groupe Hebei Shenghua Chemical. La déflagration a par la suite mis le feu à 38 camions et 12 voitures.

Une boule de feu

Plusieurs témoins cités par les médias présents sur place ont parlé d’une énorme "boule de feu", partie du premier camion et engloutissant petit à petit tous les véhicules qui se trouvaient en ligne, dans l’attente d’être déchargés. Selon des employés de l’usine, le camion à l’origine de l’explosion n’appartiendrait pas à Hebei Shenghua Chemical.

 

Selon l’agence de presse Chine nouvelle, les explosions et l’incendie auraient également endommagé une ligne à haute tension, entraînant une panne de courant dans quatre stations de base de télécommunications et dans plusieurs entreprises proches.

Zhangjiakou fait partie des villes-hôtes des JO d'hiver chinois de 2022. Des compétitions de ski et de snowboard doivent s’y tenir.

Depuis plusieurs années, les accidents industriels s’enchaînent en Chine. En juillet dernier, une explosion dans une usine chimique a fait 19 morts dans la province du sud-ouest du Sichuan. En 2015, une autre survenue dans un entrepôt de produits chimiques a tué 179 personnes à Tianjin, une ville portuaire du nord. Une polémique s’était créée autour des causes de l’accident : un grand manque de sécurité et de contrôle lié à de la corruption avait notamment été signalé.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle