Tout le dossier Tout le dossier

Au Maroc, Renault a produit près de 290 000 véhicules en 2015, un bond de 26%

Le constructeur annonce avoir fabriqué au Maroc 288 053 voitures en 2015, une hausse de 26%. La méga usine de Tanger a sorti 80% de ces véhicules de ses chaines de montage. Le cinquième de la production provient de l'usine Somaca de Casablanca.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Au Maroc, Renault a produit près de 290 000 véhicules en 2015, un bond de 26%
Renault a fabriqué 288 053 véhicules en 2015 au Maroc.

Montée en puissance. La production globale 2015 du groupe Renault au Maroc a atteint 288 053 véhicules. Un chiffre en progression de 26% par rapport à l'an dernier. C'est ce que vient d'annoncer Renault dans un communiqué daté du 27 janvier.

L'usine de Tanger a assemblé 80% de la production. Ce site a un potentiel de production de 340 000 véhicules en 2X8. L'usine pourrait cependant monter à une capacité de 400 000 véhicules après avoir instauré en 2015 une rotation en 3x8.

Le cinquième restant de la production provient de l'usine historique Somaca, filialeà 80% de Renault et 20% PSA implantée à Casablanca.

Renault fabrique quatre modèles au Maroc. Les Sandero sont les plus produites avec 143 049 unités. Elles représentent la moitié de la production. Le quart de la production est représenté par l'utilitaire Dokker. Suivent ensuite les Logan avec 40 826 unités (14%) et les Lodgy avec 32 663 unités (11%). Le groupe Renault ne précise pas la répartition par modèle sur chacun de ses deux sites de production.

En termes effectifs, le groupe français annonce 9 653 personnes employées au total dans ses deux usines ainsi que dans son réseau commercial, soit une augmentation de 20,6% en un an. Le taux de féminisation lui est passé à 15% en 2015 contre 12,5% en 2014.

Les exportations qui ont progressé au global de 26% représentent 89% de la production à 256 537 véhicules. L'usine tangeroise exporte 94% de sa production contre 68% pour le site de Casablanca. Le dixième environ des véhicules produits par Renault est donc écoulé sur le marché intérieur dans lequel le constructeur s'accapare la place de leader avec 38% de parts de marché.

Avec l'implantation prochaine en 2019 de l'usine PSA à Kénitra d'une capacité de 90 000 véhicules par an dans un premier temps, le Maroc conforte peu à peu sa place dans l'industrie automobile de la zone euro-méditerrannée.

Pour rappel, le Maroc qui produit deux fois plus de véhicules qu'il n'en achète a battu un record historique des ventes en 2015 toutes marques confondues avec 130 316 immatriculations soit une croissance de 8,07%. PSA est le numéro deux du marché suivi par Ford en forte progression.

Nasser Djama

France, Espagne et Turquie sur le podium des importateurs

Concernant les expéditions à l'étranger, la France, l’Espagne et la Turquie occupent le podium des pays importateurs de la fabrication des usines marocaines de Renault, avec 115 877 véhicules en 2015, soit plus de 45% de la production globale. Au niveau des pays arabes, L’Égypte, l’Arabie Saoudite et la Tunisie arrivent en tête des pays  importateurs des modèles produits au Maroc. Pour rappel, Carlos Ghosn avait inauguré en Algérie, le 10 novembre 2014, au sud-ouest d’Oran, à Oued Tlélat, un site bien plus modeste que celui de Tanger qui produit 25 000 Renault Symbol par an avec une seule équipe pour une capacité pouvant atteindre 75 000 véhicules, dans un pays où la demande est supérieure l'offre.

 

A LIRE AUSSI

Port de Tanger Med : nouveau record de trafic au terminal Renault en 2015, les terminaux conteneurs saturés

2 Commentaires

Au Maroc, Renault a produit près de 290 000 véhicules en 2015, un bond de 26%

Vincent
29/01/2016 08h:23

La French Touch comme ils disent chez Renault, une chose est sûre les chômeurs Français peuvent dire merci à Renault ! Sans parler des clients peu ou pas indemnisés sur des pannes récurrentes.

Réagir à ce commentaire
hornettiste
02/02/2016 07h:09

Vincent, ton commentaire est faux :

les marques produitent sont essetiellement Dacia. Economiquement impossible à produire en france avec de tel coût. La faute de ces charges ne vient pas de Renault.
De plus l'activité au maroc à forcément un impact positif sur l'activité en france, par exemple la prod des moteurs mais aussi tous les sous traitant qui produisent en france des pièces pour Renault.

Réagir à ce commentaire

PARCOURIR LE DOSSIER

L'Usine Maroc

Renault Maroc : "Nous avons un bond à faire de 60% supplémentaire de sourcing local au Maroc", selon Marc Nassif, directeur général

L'Usine Maroc

Maroc : l'écosystème Renault

L'Usine Maroc

"Ecosystème Renault" au Maroc : le constructeur précise (un peu plus) ses intentions

L'Usine Maroc

PSA au Maroc : démarrage mi 2016 des travaux de l’usine de Kenitra

L'Usine Maroc

Maroc : Renault, PSA mais aussi Ford et VW représentés au salon de la sous-traitance de Tanger

L'Usine Maroc

Renault va tripler ses achats au Maroc au sein de son "Ecosystème"

L'Usine Maroc

PSA Peugeot Citroën crée au Maroc un "OpenLab" sur le véhicule du futur en Afrique

L'actu des usines Maroc

Usine PSA au Maroc : ISI et ces dizaines d'équipementiers chinois qui s’y intéressent de près

L'Usine Maroc

Maroc : le champion japonais de la peinture automobile Kansai Paint s'installe à Tanger

L'Usine Maroc

Maroc : extension de 25% et forte croissance pour l'emboutisseur SNOP à Tanger

L'Usine Maroc

Automobile au Maroc : l'espagnol Relats investit 7,3 millions d'euros dans son usine de Tanger

L'Usine Maroc

Renault Maroc inaugure son école interne de management

L'Usine Maroc

Maroc : Saint-Gobain lance son investissement de 19 millions d'euros dans le vitrage automobile à Kénitra

L'Usine Maroc

Avec sa future usine d’outillages de presse à Tanger, Snop FSD va rapatrier au Maroc des productions chinoises et… conforter l’emploi en Vendée

L'Usine Maroc

En vidéo : le secteur automobile au Maroc doublera ses exportations avant 2020, selon Moulay Hafid Elalamy

Tout le dossier

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Nouveau

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 25/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

976 - SADA

Réhabilitation de la place de la Boulangerie - lot no2 - génie Civil.

DATE DE REPONSE 31/01/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS