L'Usine Nouvelle

L'Usine Maroc

Au Maroc, le groupe Renault a légèrement cédé des parts de marché en 2014

, , , ,

Publié le

Les ventes du groupe Renault au Maroc, qui reste leader incontesté avec 37% du marché, ont stagné en 2014.  La marque au losange a cédé 31% sous l'effet de l'arrêt d'un modèle, mais sa filiale Dacia renforce encore sa place de numéro 1 incontestée avec 27,6% du marché. Fiat, Ford et Toyota voient leurs immatriculations progresser. Dans son ensemble, le secteur a connu l'an dernier une timide hausse de 1,09%, selon l'Association des importateurs des véhicules au Maroc (Aivam).

Au Maroc, le groupe Renault a légèrement cédé des parts de marché en 2014
Stand Renault, lors du salon Auto expo 2014 à Casablanca.
© renault

Jean qui rit, Jean qui pleure. Le bilan 2014 des ventes de voitures au Maroc s'il a connu une timide croissance n'en a pas été pour le moins contrasté. Les immatriculations des voitures françaises Renault, Peugeot et Citroën ont reculé alors que celles des américaines et des japonaises ont été plus dynamiques. Tout comme celle de Dacia.

Dans son ensemble, alors que l'économie marocaine a tourné au ralenti en 2014, le secteur a connu une timide hausse de 1,09% selon l'Association des importateurs des véhicules au Maroc (Aivam). Toutes classifications confondues (VU, VL), les immatriculations de voitures neuves ont été de 122 081 véhicules en 2014, dont 12 411 de véhicules utilitaires (VU).

Dans l'ordre, les cinq premières marques sont Dacia, Renault, Ford, Hyundai et Fiat. En 2013, le marché marocain avait reculé de plus de 7% à environ 121 000 unités après le record de l'année 2012 à 130 300 unités.

En termes de parts de marché, le groupe Renault avec ses marques Dacia et Renault reste largement en tête sur 2014 malgré une érosion à 37,03% contre 38,95% en 2013, un record historique.

Les immatriculations de véhicules sous marque Renault affichent un recul de 31% à 11 475 unités. En cause, notamment l'arrêt de la vente du Kangoo, un modèle fabriqué en CKD (kit) à l’usine Somaca de Casablanca.

Heureusement pour le groupe français, les ventes de Dacia, leader sur son marché, ont continué leur progression avec 33 737 immatriculations à fin 2014, soit une croissance de 11%. Une forme de logique alors qu'une bonne partie de ces véhicules est  fabriquée au Maroc, à la Somaca et surtout l'usine de Tanger. Logan, Sandera et Dokker restent ainsi dans cet ordre, les trois modèles, toutes catégories confondues, les plus vendus dans le royaume en 2014. Et la marque leader pointe à un nouveau record de 27,63% du marché.

Parmi les marques françaises, celles de Peugeot ont vu leurs immariculation reculer de 8,15% à 8 901 unités alors que Citroën à 5 382 unités, a enregistré une chute de 7,21%.

C'est la japonaise Toyota qui a réalisé la plus forte progression des immatriculations avec une croissance de l'ordre de 34,08%.

Fiat a enregistré pour sa part une croissance de ses ventes de véhicules de 29,35%.

Pour sa part l'américaine Ford marque phare d'Auto Hall, un des principaux distributeurs du royaume, poursuit sa percée de ces dernières années avec une progression de 8,63% à 11 194 unités et 9,17% de part de marché, à un cheveu de la marque Renault et de ses 9,4% du marché.

Nasser Djama

Le marché automobile du Maroc | Create infographics

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte