Au G7, Emmanuel Macron veut engager les transporteurs maritimes pour l'environnement

Samedi 24 août, à l'occasion du G7, le président français Emmanuel Macron a annoncé deux engagements non contraignants pour réduire les émissions de gaz à effet de serre dans le secteur du transport maritime. Plusieurs armateurs ont déjà répondu à l'appel.

Partager
Au G7, Emmanuel Macron veut engager les transporteurs maritimes pour l'environnement
CMA CGM fait partie des armateurs qui ont suivi l'appel du président français Emmanuel Macron.

La protection des océans a fait partie des sujets importants du G7 à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques). Samedi 24 août, lors de son allocution télévisée, le président français a annoncé plusieurs engagements dans le secteur du transport maritime pour diminuer leurs émissions de gaz à effet de serre. Les porte-conteneurs, qui naviguent au fioul lourd, représentent quelques 3% des émissions mondiales de CO2 pour 90% du transit du commerce mondial qui passe.

Réduire la vitesse des navires

"Nous allons agir pour l’océan de manière très solennelle, a déclaré Emmanuel Macron depuis Biarritz, sans toutefois préciser de mesures contraignantes. Nous allons nous engager avec les transporteurs maritimes pour réduire la vitesse, ce qui est l’un des moyens les plus efficaces pour réduire les émissions, c’est la première fois qu’on le fait." Selon des chiffres du ministère de la Transition écologique et solidaire, diminuer la vitesse d’un pétrolier de 12 à 11 noeuds permettrait déjà de réduire de 18% sa consommation de carburant. Toutefois, le gouvernement n'a pas encore précisé le périmètre de cette action.

L'annonce fait écho à la charte SAILS (Sustainable Actions for Innovative and Low-impact Shipping) révélée le 23 juillet par le ministère de la Transition écologique avec les entreprises françaises du transport et des services maritimes. Neuf armateurs figuraient alors dans les premiers signataires : Brittany Ferries, CMA CGM, Corsica ferries, Corsica Linea, Express des îles, Jifmar, La Méridionale, LDA, Orange Marine et PONANT.

Le texte évoquait la régulation de la vitesse des navires marchands mais pas seulement. L’organisation professionnelle Armateurs de France listait également dans ses actions la réduction de l’impact sonore sous-marin des navires, l’optimisation de la performance énergétique des navires (branchement électrique des navires à quai, développement du gaz naturel liquéfié comme carburant...) et une meilleure définition des routes maritimes.

CMA CGM refuse d'emprunter la route du Nord

Le président français a dévoilé un autre engagement en ce qui concerne la route maritime du Nord. Celle-ci permet de relier rapidement l’océan Atlantique et l’océan Pacifique en longeant la Sibérie et en passant par les mers arctiques. "Beaucoup sont en train d’expliquer que le réchauffement climatique est une bonne nouvelle, la glace est en train de fondre, donc on va passer par là. Utiliser cette route nous tuerait", a déclaré Emmanuel Macron cité par Le Monde.

(La route maritime du Nord en rouge contre celle du canal de Suez en bleu. Crédit : Bestalex)

Selon le président, plusieurs transporteurs vont s'engager à ne pas emprunter cette voie. L'un d'entre eux au moins est connu : CMA CGM. Vendredi 23 août, l’armateur français a annoncé qu’il n’emprunterait pas la route du Nord. “Son utilisation massive présenterait un réel danger pour les écosystèmes naturels exceptionnels de cette partie du globe du fait notamment des risques d’accidents et de pollution aux hydrocarbures ou encore de collision avec les cétacés”, justifie le transporteur qui opère 500 navires. “J’invite l’ensemble de l’industrie, concurrents, partenaires et clients à suivre la même voie”, déclare dans un communiqué le PDG du groupe Rodolphe Saadé.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Logistique et manutention

Rayonnage à deux côtés pour armoires Raaco

MANUTAN

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

59 - Lille

Sécurité d'un événement et des personnes.

DATE DE REPONSE 11/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS