Au-delà du CSeries, une coopération accrue entre Airbus et Bombardier est envisagée

Airbus pourrait développer sa collaboration avec Bombardier au-delà de leur récente association dans les avions de ligne CSeries si le constructeur européen peut participer à un appel d'offres canadien pour des avions de combat et si ses partenaires donnent leur accord, a déclaré mercredi 8 novembre un responsable d'Airbus.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Au-delà du CSeries, une coopération accrue entre Airbus et Bombardier est envisagée
Avec l'Eurofighter Typhoon, Airbus pourrait participer à l'appel d'offre du Canada qui souhaite renouveler sa flotte de 77 chasseurs Boeing CF-18.

Le Canada a annoncé l'an dernier le prochain renouvellement de sa flotte vieillissante de 77 chasseurs Boeing CF-18. L'appel d'offres devrait être lancé en 2019. L'occasion pour Airbus d'étendre sa coopération avec Bombardier ?

Une candidature de l'Eurofighter Typhoon pourrait fournir l'occasion d'une collaboration accrue avec Bombardier, sous une forme restant à déterminer, estime Dirk Hoke, le PDG d'Airbus Defence and Space. "Nous allons sans aucun doute explorer de nouvelles pistes de coopération potentielle avec Bombardier au-delà des CSeries", a-t-il déclaré à Reuters en marge d'une conférence aérospatiale à Ottawa. Le dirigeant du constructeur européen s'est dit "très optimiste" à l'idée de répondre à l'appel d'offres canadien.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le Canada a déjà opté pour l'Airbus C295W en 2016

Airbus a accepté le mois dernier de prendre une participation majoritaire dans le programme d'avions monocouloirs CSeries, permettant à Bombardier de reprendre la main dans le différend commercial qui l'oppose à Boeing. Ce différend a remis en question un accord intérimaire en cours de discussion entre le gouvernement canadien et Boeing portant sur l'achat de 18 chasseurs Super Hornet, ce dont pourraient profiter d'autres constructeurs, comme Airbus mais aussi Dassault Aviation et Lockheed Martin.

Dirk Hoke a indiqué qu'Airbus n'était pas tant intéressé par cet accord intérimaire que par l'appel d'offres plus large. "Nous attendons bien sûr de voir (...) quelles spécifications seront finalement déterminées et confirmées", a-t-il cependant ajouté.

Le Canada a déjà opté en 2016 pour un avion construit par Airbus, le C295W, dont il a commandé 16 exemplaires pour son programme de recherche et de sauvetage à voilure fixe.

Pour Reuters, Leah Schnurr et Allison Lampert; Tangi Salaün pour le service français

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS