Economie

Au chevet de « l'attractivité de la France »

,

Publié le

Le premier ministre, Jean-Pierre Raffarin a entériné ce matin, la création du «Conseil stratégique pour l'attractivité de la France » et les quelques 40 mesures associées pour accroître cette attractivité.

Le Conseil fournira au Premier ministre la perception de la communauté internationale sur la compétitivité de la France et émettra des recommandations pour renforcer son attractivité.  Il est constitué de 19 dirigeants français et étrangers de grands groupes internationaux.  On peut citer Thierry Breton (France Telecom), Jean-Martin Folz (PSA),
Kunio Egashira (AJINOMOTO) ou encore Sydney Taurel (Eli Lilly).

L'objectif des mesures est globalement   :
- de conforter l'image positive de la France auprès des communauté culturelles et scientifiques
- de renforcer la francophilie des élites étrangères
- de développer l'installation des entreprises étrangères en France
afin
- d'attirer les compétences et les talents (étudiants, chercheurs, cadres, artistes et créateurs)
- d'attirer les capitaux et les investissements internationaux

Outre les mesures concernant le régime fiscal favorable aux cadres impatriés  dévoilées le mois dernier, on peut noter la  réforme du crédit impôt recherche, la constitution d'équipes de recherche de très haut niveau dotées de la capacité d'attirer les meilleurs chercheurs mondiaux dans des spécialité ciblées ; consolidation de bourses et assouplissement  des exigences linguistiques pour les étudiants étrangers, et enfin l'allocation de 10 millions d'euros pour la campagne internationale de communication sur l'image de la France. Ces mesures seront effectives dès le début 2004.

Une première version du tableau de bord de l'attractivité de la France a également été présentée. Il repose sur un choix de 9 indicateurs de résultats, mesurant quantitativement les investissements et les talents attirés par la France, et de 18 déterminants des localisations qui mesurent les points forts et les points faibles du pays. Chaque fois que cela a été possible la France a été classé par rapport à 10 autres pays. Ce tableau s'adresse principalement aux investisseurs potentiels.

Le prochain séminaire sur l'attractivité de la France  aura lieu l'été prochain. D'ici là, le ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie examinera les hypothèses d'amélioration du régime des quartiers généraux et les possibilités d'offrir aux centres de R&D des conditions comparables, sur les plans à la fois fiscaux et sociaux.  Plus largement, chaque ministère devra intégrer dans son programme de travail l'évaluation sous l'angle comparatif et de l'attractivité du pays d'au moins une grande politique publique dont ils ont la charge.

Nadège AUMOND

Pour plus d'infos :  http://www.premier-ministre.gouv.fr/ressources/fichiers/attractivite111203.pdf

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte