Au Brésil, les explorations pétrolières de Total se heurtent à un récif corallien

Nouveau revers dans le projet d'exploration pétrolière de Total, BP et Petrobras au Brésil. Situés à l'embouchure du fleuve Amazone, les blocs pétroliers détenus par les trois groupes déborderaient sur un gigantesque récif corallien découvert en 2016. Depuis 2017, l'impact environnemental d'éventuels forages remettent en question les plans des entreprises.

Partager
Au Brésil, les explorations pétrolières de Total se heurtent à un récif corallien
Les militants de Greenpeace déploient un sonar pour documenter l'écosystème présent à proximité des blocs pétroliers détenus par Total.

Au Brésil, les activités d’exploration pétrolière de Total sont à nouveau remises en question. Greenpeace met des bâtons dans les roues du groupe français avec des révélations sur les blocs pétroliers où il envisage de forer. Selon l’ONG environnementale, le récif de l’Amazone s’étendrait jusqu’à l’intérieur de ces zones.

Selon des données publiées par Greenpeace le 17 avril, une formation récifale se situerait dans l’un des blocs pétroliers acquis par Total. “Le géant pétrolier affirmait pourtant dans un document remis aux autorités brésiliennes en février que la formation récifale la plus proche de ses concessions se trouvait à huit kilomètres. C’est un élément-clé de l’argumentaire de Total qui tombe”, estime l’ONG dans un communiqué.

Ces découvertes sont prises très au sérieux par les administrations brésiliennes puisque le ministère public de l’Etat de l’Amapá a réagi le 18 avril en recommandant de ne pas accorder à Total sa licence pour réaliser des forages dans cette zone.

Le bassin exploré par Total pourrait abriter 14 milliards de barils de pétrole

En 2013, Total a acquis avec ses partenaires BP et Petrobras cinq blocs de prospection dans le bassin Foz do Amazonas, que l’on pensait au départ situé à 28 kilomètres du massif corallien. Selon des études géologiques, le bassin pourrait abriter jusqu’à 14 milliards de barils de pétrole. C’est plus que les réserves totales connues à ce jour dans le golfe du Mexique.

Ces blocs sont situés entre 120 à 180 kilomètres au large des côtes du Brésil et sont proches des eaux territoriales de la Guyane française. L’exploitation pétrolière pourrait se faire à des profondeurs allant de 200 à 3000 mètres.

Plusieurs rejets de l’agence brésilienne de protection de l’environnement

Depuis 2016, Greenpeace engage une campagne de lutte contre le projet de Total à l’embouchure de l’Amazone. Avec une équipe de scientifique, l’organisation a révélé en 2016 l’existence d’un gigantesque récif corallien à l’embouchure du fleuve Amazone. En 2017, Greenpeace a poursuivi ces recherches en documentant l’écosystème local.

En 2017, Ibama, l’agence brésilienne de protection de l’environnement, a rejeté à plusieurs reprises les études environnementales soumises par Total. Elle reprochait notamment l’insuffisance des informations sur le mode de dispersion du pétrole dans l’eau en cas de marée noire. La même année, le Conseil de la politique énergétique du Brésil (CNPE) reculait également en renonçant à mettre en vente de nouveaux blocs d’exploration pétrolière dans le bassin en 2018.

Au départ, Total souhaitait débuter ses activités de forage avec un premier puit au premier trimestre 2019. Son plan prévoyait deux puits en 2019, trois en 2020 et quatre en 2021.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Foy la Grande

Remplacement du système sécurité incendie du collège Elie Faure

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS