Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Au Bourget, les compagnies aériennes vent debout contre la taxation du kérosène

Nathan Mann , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Alors qu'une rencontre des ministres des finances de l'UE autour de la taxation du carburant aérien a lieu ce 20 juin, plusieurs compagnies aériennes s'allient pour s'y opposer, arguant qu'une taxe limiterait les investissements dans l'innovation et l'efficacité énergétique. Un discours contredit par les ONG.

Au Bourget, les compagnies aériennes vent debout contre la taxation du kérosène
Les avions sont sous le feu des critiques pour leur rôle dans le réchauffement climatique.
© Doug / Flickr

Les compagnies aériennes européennes se mobilisent pour défendre leur kérosène. Alors qu’une réunion des ministres des finances européens est prévue jeudi 20 juin à La Haye, à l'instigation du gouvernement hollandais, pour dialoguer autour d’un projet de taxe européenne sur les émissions de CO2 des vols européens, la contre-offensive s'organise au son des moteurs d'avions pirouettant dans le ciel du Bourget.

Lors d’une conférence de presse organisée par Airline 4 Europe (A4E), l’association professionnelle des compagnies aériennes européennes, le 18 juin après-midi, les cadres dirigeants d’Easyjet, Airbus, Norwegian Air Shuttle et Air France se sont succédés au pupitre pour tenter d’expliquer que contrairement aux intuitions de bon sens, une taxe sur les carburants de l’aviation serait mauvaise non seulement pour les affaires, mais aussi pour le climat.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle