Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Au Bourget, la maintenance d’Air France-KLM engrange 800 millions de dollars de commandes

Olivier James , , ,

Publié le

La branche d’Air France-KLM spécialisée dans la maintenance aéronautique engrange les contrats au salon du Bourget. Et en profite pour présenter ses innovations.

Au Bourget, la maintenance d’Air France-KLM engrange 800 millions de dollars de commandes © Patrick Delapierre

Il n’y a pas que les grands avionneurs qui cumulent les contrats au Bourget, les spécialistes de la maintenance aussi ! Air France Industries KLM Engineering & Maintenance (AFI KLM E&M) a engrangé le temps du salon aéronautique du Bourget pour 800 millions de dollars de commandes (soit un peu plus de 700 millions d’euros). "Nous sommes sur un niveau de commandes plutôt bon", se félicite Franck Terner, directeur général adjoint chez Air France-KLM.

Alors que le groupe connaît toujours d’importantes difficultés, sa filiale semble se porter comme un charme. Fin mars, son carnet de commandes s’élevait à 5,8 milliards d’euros, en nette progression par rapport à son niveau atteint fin 2013 (4,4 milliards d’euros). Ce qui signifie pour Air France Industries que les commandes progressent plus vite que les capacités de maintenance. Au premier trimestre, AFI KLM E&M a généré 967 millions d’euros de chiffre d’affaires (+20,3% par rapport au premier trimestre 2014).

Une batterie d’innovations

Au Bourget, les annonces se sont succédées avec de nombreuses compagnies aériennes : TNT et Air China Cargo pour des moteurs GE90, Gulf Air pour des composants d’A320 et d’A330, Vietnam Airlines sur des Boeing 787, Royal Jordanian pour la maintenance d’A330, ainsi que Royal Air Maroc pour les pièces détachées d'E-Jet Embraer.

C’est bien le contrat avec Air China Cargo, de plusieurs centaines de millions d’euros, qui représente la plus belle prise, même si les liens entre les deux entreprises ne sont pas nouveaux.

Les dirigeants d’Air France Industries ont profité de l’événement pour rappeler l’ouverture en septembre prochain d’Helios, un bâtiment situé à Roissy dédié à la maintenance des aérostructures, y compris des pièces en matériaux composites. L’investissement a été de plus de 40 millions d’euros. AFI KLM E&M a présenté sur son stand une batterie d’innovations, allant d’un casque de réalité virtuelle pour des visites de cabines d’avions, un scanner 3D qui vise à automatiser la caractérisation des défauts sur des pièces après incidents, des tablettes tactiles pour la maintenance du cockpit ainsi qu’un robot automatisé pour la réparation de pièces du moteur CFM 56. Des innovations sorties du MRO Lab, entité créée début 2015 qui vise à faire émerger des solutions innovantes.

Olivier James

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle