Au Bourget, François Hollande fait aussi des promesses à l'industrie

Francois Bayrou n'a pas le monopole du label "Made in France". Pour son premier grand meeting, organisé ce dimanche au Bourget, près de Paris, c'est ce que le candidat á l'élection présidentielle Francois Hollande a voulu démontrer.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Au Bourget, François Hollande fait aussi des promesses à l'industrie

"Le redressement industriel (...) sera ma priorité !", assène le socialiste au Bourget, dans une ambiance survoltée par 25 000 sympathisants (selon les estimations du PS). Ses propositions : mettre en place une banque publique d'investissement pour accompagner le développement des entreprises stratégiques.

Sans évoquer les nombreux conflits sociaux (Seafrance, Petroplus, Lejaby) qui ont fait l'actualité ces derniers jours, Francois Hollande promet de favoriser la production en France, en orientant le financement "vers les entreprises qui investissent en France".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Punir la délocalisation

Il propose aussi un livret d'épargne dédié au financement des PME et aux entreprises innovantes. Des entreprises qu'il compte soutenir en élargissant le Crédit Impôt Recherche (CIR), en baissant l'impôt sur les sociétés, et en créant une agence pour les PME.

Mais tout ça ne se fera pas sans contrepartie. Les entreprises qui délocalisent devront rembourser "immédiatement les aides publiques reçues", prévient-il.

François Hollande s'engage par ailleurs à soutenir l'économie numérique en favorisant la couverture de la France en "très haut débit d'ici 10 ans".

Trois axes pour l'énergie

Le nucléaire n’est pas oublié par le candidat socialiste. "Je me suis engagé à ce que la part du nucléaire dans l'électricité soit réduite de 75 à 50% d'ici 2025" rappelle-t-il. Précisant aussi que les Français pourraient être amenés à se prononcer sur cette question, François Hollande garde le souhait de garantir une "industrie nucléaire forte", mais aussi de développer les énergies renouvelables ainsi que les économies d'énergie.

Des avancées qui ne pourront se faire sans la recherche et l'innovation, sans lesquelles "il n'y a pas d'industrie forte", estime-t-il. "C'est tout l'avenir de notre nation qui se joue là !"


Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS