Attentat de Vienne: Perquisitions aux domiciles de complices présumés en Allemagne

BERLIN (Reuters) - La police allemande a perquisitionné mercredi les domiciles de deux complices présumés de l'auteur de l'attaque meurtrière commise à Vienne en novembre dernier, a indiqué le parquet fédéral.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Attentat de Vienne: Perquisitions aux domiciles de complices présumés en Allemagne
La police allemande a perquisitionné mercredi les domiciles de deux complices présumés de l'auteur de l'attaque meurtrière commise à Vienne en novembre dernier. /Photo prise le 9 novembre 2020/REUTERS/Leonhard Foeger

Des perquisitions ont été menées aux domiciles du ressortissant kosovar Blinor S. et de l'Allemand Drilon G., accusés de ne pas avoir averti les autorités de ce projet d'attentat, a déclaré le parquet. Il n'y a eu aucune interpellation.

Les deux suspects ont été en contact étroit avec l'auteur de l'attaque sur les réseaux sociaux et ont séjourné dans son appartement pendant plusieurs jours en juillet dernier, selon le parquet.

Après l'attaque, les suspects ont tenté de dissimuler leur relation avec l'assaillant, en supprimant les messages sur leurs téléphones portables et les réseaux sociaux, a ajouté le parquet.

En novembre dernier, Kujtim Fejzulai, un jeune homme de 20 ans possédant les nationalités autrichienne et de Macédoine du Nord, a tué quatre personnes en plein coeur de la capitale autrichienne avant d'être abattu par la police. L'attaque a été revendiquée par l'Etat islamique.

(Reportage Caroline Copley; version française Anait Miridzhanian, édité par Jean-Michel Bélot)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS