Attentat de Karachi: chronologie d'une affaire d'Etat

Le motif de l'attentat sanglant de 2002 n'est toujours pas établi. Le contrat signé par DCNS en 1994 et les commissions qui l'ont accompagnées sont peut-être les clés de l'affaire.
Partager
Attentat de Karachi: chronologie d'une affaire d'Etat

21 septembre 1994 Le Pakistan signe un contrat avec la France pour la fourniture de quatre sous-marins de classe Agosta. Avec cet accord de 5,4 milliards de francs, la DCN renoue avec l'export. Ce contrat est déficitaire, l'objectif est de maintenir l’emploi sur le site de Cherbourg et de conserver des savoir-faire industriels.

1995 - 1996 Arrêt du versement des commissions aux divers intermédiaires qui ont participé à la négociation du contrat. 85% de ces commissions ont déjà été distribuées.

14 août 1999 Livraison du premier sous-marin, assemblé intégralement à Cherbourg.

8 mai 2002 A Karachi, le bus qui transportait les ingénieurs et techniciens de DCN sur leur lieu de travail subi une attaque à la voiture piégée. Quatorze morts (dont onze salariés français) et douze blessés.

13 décembre 2003 Livraison du deuxième sous-marin, assemblé au Pakistan suite à un transfert de technologie. Il devait initialement être mis à l'eau en août 2002.

15 janvier 2004 Le tribunal des affaires de sécurité sociale de Saint-Lô (Manche) condamne la DCN pour faute inexcusable. Cette juridiction considère que l'attentat est un accident du travail, et que l'entreprise avait minimisé les risques encourus. La DCN devra payer 765 000 euros au titre de préjudice moral aux familles.

27 septembre 2008 Livraison du dernier sous-marin. Deux modules additionels de propulsion MESMA restent à finaliser, et seront livrés en 2011 et 2014.

21 juin 2010 Le ministre de la défense Hervé Morin autorise la déclassification de nombreux documents sur l'affaire. Le juge d'instruction y gagne l'accès au contrat Agosta, auparavant classé secret défense.

Les motifs de l'attentat de 2002 ne sont toujours pas établis. Quatre hypothèses sont étudiées.

  • L'affaire politico-financière L'attentat aurait pu constituer une représaille suite à l'arrêt du versement des commissions en 1995. Les intermédiaires pourraient être les commanditaires.

    Si cette affaire provoque autant de vagues aujourd'hui, c'est que le premier ministre de l'époque, Edouard Balladur,est soupçonné d'avoir reçu des rétro-commissions (retour d'une partie de l'argent des commissions), qui auraient servi à financer sa campagne de 1995. Nicolas Sarkozy était alors le directeur de campagne d'Edouard Balladur.

    C'est sur cette piste que travaille actuellement le juge Marc Trévidic, chargé de l'enquête.

  • Les luttes intestines pakistanaises Les services secrets français ont soutenu la thèse d'une lutte entre différentes factions de l'armée pakistanaise. L'armée de terre, pro-islamiste, aurait pu commanditer cet attentat pour attaquer la marine, pro-occidentale. Le bus ciblé était un véhicule de la marine. Plus de détails concernant cette hypothèse sur le site Bakchich.

  • La piste islamiste Un an après le 11 septembre, le Pakistan connaît une période intense de violences, avec 60 attentats majeurs en 2001 et 2002. Oussama Ben Laden avait salué l'attentat en novembre 2002. Mais les motifs d'une attaque ciblant DCN restent troubles.

  • La piste indienne La France essayait à l'époque de vendre des sous-marins à l'Inde, grande ennemie du Pakistan. Les attentats aurait pu être commandités par les services secrets pakistanais, comme un avertissement pour faire échouer cet autre contrat.


Pour plus d'éléments, lire le rapport d'information présenté à l'assemblée nationale le 12 mai 2010.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Equipements sous Pression en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 18/01/2023 - CDI - Aix-en-Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

33 - COBAN

Fourniture et travaux de pose et de dépose de signalisation spécifique

DATE DE REPONSE 23/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS