Environnement

Attaqué sur l'obsolescence de ses produits, Apple défend son bilan environnemental

Franck Stassi , , , ,

Publié le

Vidéo Confronté à une polémique sur l’obsolescence de ses appareils, Apple communique sur son programme de recyclage et lance une machine dédiée au démantèlement des iPhone.

© Apple

Vos iPhone, iPad et autres iWatch sont une mine d’or… pour Apple, mais pas seulement ! Au moment même où la marque à la pomme était en proie à une polémique sur la potentielle obsolescence programmée de ses appareils, les trois premiers cités ayant une durée de vie estimée à trois ans (quatre ans pour les Mac), la multinationale mettait ses efforts en avant dans son rapport de responsabilité environnementale, y compris dans le domaine des matières premières. Plus de 27800 tonnes de matériaux ont ainsi récupérés en 2015 au moyen de son programme de recyclage.

Apple, qui rappelle que le recyclage des appareils est gratuit, a collecté 10500 tonnes d’acier, 6000 tonnes de plastiques, 5400 tonnes de verre, 2000 tonnes d’aluminium et 1300 tonnes de cuivre. On retrouve aussi dans les appareils concernés du cobalt (186 tonnes récupérées), du zinc (59 tonnes), du plomb (20 tonnes), du nickel (18 tonnes), de l’argent (3 tonnes), de l’étain (2 tonnes) et de l’or, dont une tonne a été récupérée. "Les techniques de recyclage existantes, telles que le broyage, ne permettent de récupérer qu’une partie des matériaux, et diminuent souvent leur qualité", regrette toutefois l’entreprise, qui rappelle que le recyclage est gratuit en déposant les appareils dans ses magasins.

Pour améliorer le process de démantèlement de ses produits, Apple a conçu sa propre ligne de robots, baptisée Liam. Présentée en mars, elle a pour objectif de traiter 1,2 million de téléphones par an depuis les Etats-Unis et les Pays-Bas, qui accueillent les premiers prototypes. Onze secondes seulement sont nécessaires pour désassembler un iPhone, en triant les composants au fur et à mesure. A un tel rythme, ne comptez pas sur une sauvegarde de vos données… 41,8 millions de tonnes de déchets d’équipements électriques et électroniques ont été produites en 2014 à travers le monde, tous appareils confondus.

Le robot Liam en vidéo

Franck Stassi

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte