Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Atrya investit pour les vérandas

, ,

Publié le

Plus connu sous sa marque Tryba, le groupe alsacien Atrya, spécialiste des menuiseries, va injecter 3 millions d'euros pour agrandir et moderniser sa filiale Le Vérandier SAS, installée à Mertzwille (Bas-Rhin).

Atrya investit pour les vérandas © Le Vérandier

De l'espace et du sang neuf pour l'usine Le Vérandier SAS de Mertzwiller (Bas-Rhin). De début février à juillet, elle va subir un important chantier qui lui permettra de faire passer sa surface de 1 500 à 4 000 mètres carrés.

L'investissement, qui s'élève à 3 millions d'euros, est pour moitié affecté aux bâtiments. Le reste ira à l'acquisition de nouveaux équipements, tels que des centres d'usinage, des scies, des bancs de tests et des murs de prémontage, précise Michel Dol, directeur général du groupe Atrya, auquel appartient l'entreprise spécialisée dans la production de vérandas.

Le Vérandier SAS emploie 30 salariés et l'opération en cours pourrait être suivie d'une dizaine d'embauches si les tendances actuelles du marché se confirment. L'activité a été "assez soutenue lors des deux dernières années", précise en effet Michel Dol : "La véranda, c'est de l'agrément, mais c'est aussi un agrandissement de la maison à moindre frais. A l'heure où les gens diffèrent un peu leurs investissements, c'est un produit qui tire son épingle du jeu."

L'année dernière, Le Vérandier a livré quelque 350 vérandas, auxquelles s'ajoutent des produits connexes tels que des sas d'entrée et des pergolas. Le chiffre d'affaire de l'entreprise s'est établi à 4,5 millions d'euros.

Atrya, plus connu sous le nom de Tryba, sa marque phare, est l'un des leaders européens du marché des menuiseries. Le groupe alsacien présidé par Johannes Tryba compte une vingtaine de sites industriels qui produisent des fenêtres, des portes et des volets. Il emploie 2 000 salariés, dont environ 600 à son siège social de Gundershoffen (Bas-Rhin). En 2013, il a réalisé un chiffre d'affaires de 420 millions d'euros.

Thomas Calinon
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle