Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Atos va fournir à l’Allemagne son supercalculateur le plus puissant

Ridha Loukil , ,

Publié le

Le groupe français Atos a emporté un contrat pour la fourniture d’un supercalculateur BullSequana au centre de recherche Jülich, en Allemagne. Avec une puissance de calcul de 12 pétaflops, il s’impose comme le plus puissant outre-Rhin.

Atos va fournir à l’Allemagne son supercalculateur le plus puissant
BullSequana X1000, le supercalculateur à livrer par Atos au FZJ
© Atos

Le supercalculateur BullSequana d’Atos trouve un débouché en Allemagne. Le groupe français va en fournir un au centre de recherche de Jülich (Forschungszentrum Jülich – FZJ). Le montant du contrat n’est pas dévoilé. Mais il atteint plusieurs dizaines de millions d’euros.

Simulation du cerveau humain

Avec une capacité de calcul de 12 pétaflops (1pétaflop équivaut à 1 million de milliards d’opérations en virgule flottante par seconde), ce supercalculateur, baptisé BullSequana X1000, s’impose comme le plus puissant en Allemagne. Il sera dédié notamment au projet européen"Human Brain Project" qui vise à améliorer, grâce à la simulation, la compréhension des mécanismes du cerveau humain.

C’est la première fois qu’un centre de recherche allemand s’équipe d’une machine de calcul d’Atos, seul constructeur européen de supercalculateurs. Le centre de calcul du FZJ, à Juliers, dispose aujourd’hui d’une dizaine de machines toutes américaines. La plus puissante, signée par IBM et installée en 2012, offre une puissance de 5 pétaflops, ce qui la place 22 ème dans le Top500 de novembre 2017, le dernier classement des 500 supercalculateurs les puissants de la planète.

Installation au deuxième trimestre 2018

Le supercalculateur actuellement le plus puissant en Allemagne se situe au centre de recherche HLRS à Stuttgart. Construit par Cray, il développe une puissance de calcul de 5,6 pétaflops, ce qui le positionne à la 19 ème place dans le Top500 de novembre 2017.

Le BullSequana X1000 sera installé au deuxième trimestre 2018. Atos sera chargé d’en gérer l’exploitation et la maintenance aux cotés de la société allemande ParTec, qui fournit le logiciel de gestion du système.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus