Quotidien des Usines

Atos pose la première pierre de son laboratoire mondial de R&D pour l'informatique quantique

, , , ,

Publié le , mis à jour le 28/11/2018 À 10H29

Atos a lancé le 27 novembre la construction de son futur laboratoire de R&D aux Clayes-sous-Bois (Yvelines) dont les activités seront dédiées à l’informatique quantique.

Atos pose la première pierre de son laboratoire mondial de R&D pour l'informatique quantique
Pose de la première pierre du centre de R&D d'Atos aux Clayes-sous-Bois (Yvelines). Au centre, Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France et Thierry Breton, PDG d’Atos, entourés de Véronique Coté-Millard, maire des Clayes-sous-Bois, Sophie Proust Houssiaux, directrice de la R&D d’Atos (BDS), et le promoteur immobilier Steven Perron (Magellim).
© Atos

Le groupe Atos a posé, le 27 novembre, la première pierre de son futur laboratoire mondial de recherche et développement aux Clayes-sous-Bois (Yvelines) dont l’activité sera dédiée à la recherche en informatique quantique. Thierry Breton, PDG d’Atos présidait cette cérémonie qui s’est déroulée en présence de Valérie Pécresse, présidente du conseil régional d’Île-de-France. La région Île-de-France concourt en effet à hauteur de 5 millions d’euros au financement de ce projet dont le coût total avoisine 20 millions d’euros a indiqué le groupe leader international de la transformation digitale.

350 ingénieurs hautement qualifiés

Le laboratoire sera installé dans un bâtiment de 8 000 m² implanté sur le site d’Atos des Clayes-sous-Bois qui emploie, déjà, près de 1 000 salariés. Il accueillera les équipes de R&D de l’entreprise soit environ 350 ingénieurs hautement qualifiés précise en substance un communiqué d’Atos.

Le futur laboratoire abritera les travaux de recherche du programme Atos Quantum, le premier grand programme industriel d’informatique quantique en Europe lancé en novembre 2016 par Atos. Celui-ci vise à développer des solutions de calcul quantique ainsi que des produits de cybersécurité capables de résister aux futures attaques quantiques.

Plus de 50 ans de travaux de recherche

"Notre futur laboratoire, riche de plus de 50 ans de travaux de recherche sur le site des Clayes-sous-Bois, développera les technologies stratégiques qui vont dessiner l’avenir de l’informatique pour les décennies à venir. C’est sur ce site que les chercheurs d’Atos vont travailler aux premiers accélérateurs quantiques et, en lien avec le programme de R&D du calcul intensif, sur les futures supercalculateurs hybrides", a précisé Thierry Breton, lors de la manifestation.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte