Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Atos Origin et Siemens peuvent s'allier

, ,

Publié le

La Commission européenne a donné son feu vert. Un champion européen est né, fruit de l'alliance entre le français Atos Origin et l'allemand Siemens.

Atos Origin et Siemens peuvent s'allier © DR

On parle déjà de champion européen des services informatiques. L'entente scellée entre les deux groupes va enfin pouvoir prendre forme. Bruxelles a donné son aval le 25 mars à ce "partenariat stratégique global".

La Commission européenne "assure que la transaction n'empêchera pas une concurrence réelle" en Europe ou dans une partie de celle-ci. Ensemble, les deux groupes détiendront une part de marché d'environ 5% en Europe et "ne seront généralement pas actifs dans les mêmes pays", justifie la Commission.

Atos Origin et Siemens ont scellé leur entente le 15 décembre. Le groupe français de services informatiques, dirigée par l'ancien ministre des Finances Thierry Breton, a racheté pour 850 millions d'euros la division IT (technologies de l'information) du conglomérat industriel allemand. Siemens entrera en retour à hauteur de 15% dans le capital d’Atos Origin.

Initialement, l'opération devait être finalisée en juillet 201. Elle intervient quelques mois après que Siemens ait raflé en octobre au nez et à la barbe d'Alstom un important contrat de renouvellement des trains Eurostar.

Grâce au feu vert de Bruxelles aujourd'hui, la synergie entre les deux groupes donne naissance au numéro sept mondial des services informatiques. 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle