L'Usine Energie

Atos annonce deux acquisitions pour grandir dans le numérique sécurisé et décarboné

, , ,

Publié le , mis à jour le 24/06/2020 À 09H59

Atos veut grandir dans la sécurité numérique et la décarbonation. Le groupe français de services numériques a dévoilé le 24 juin ses objectifs à moyen terme. Dans la foulée, il a annoncé l'acquisition de deux entreprises : celle de la société américaine Paladion et celle du cabinet français AliA Consulting.

Atos annonce deux acquisitions pour grandir dans le numérique sécurisé et décarboné
Atos a dévoilé ses objectifs de croissance à moyen terme à l'occasion d'une journée analystes. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer
© Philippe Wojazer

Atos a dévoilé mercredi 24 juin sa stratégie à moyen terme axée sur le numérique sécurisé et décarboné. Le groupe français, spécialisé dans les services du numérique, espère atteindre une croissance du chiffre d'affaires à taux de changes constants de 5 % à 7 % par an. L'entreprise a annoncé le même jour deux acquisitions pour servir cet objectif : celle de la société américaine Paladion et celle du cabinet français AliA Consulting.

Un objectif "zéro émission nette" pour 2035

Atos vise à moyen terme un taux de marge opérationnelle de 11 % à 12 % du chiffre d'affaires et un taux de conversion de la marge opérationnelle en flux de trésorerie disponible supérieur à 60 %, a-t-il indiqué à l'occasion d'une journée analystes. "En conséquence de cette stratégie, le numérique, le cloud, la sécurité numérique et la décarbonation devraient représenter 65 % du chiffre d'affaires du groupe à moyen terme par rapport à 40 % aujourd'hui", explique dans un communiqué le directeur général, Elie Girard.

Atos s'est engagé à atteindre un objectif "zéro émission nette" d'ici 2035, soit 15 ans plus tôt que l'horizon 2050 préconisé par l'Accord de Paris sur le climat. Le groupe, qui a confirmé ses objectifs pour 2020, a dit par ailleurs maintenir sa politique de distribution de dividendes entre 25 % et 30 % du résultat net part du groupe.

Atos acquiert Paladion, une société de 800 employés

Atos a annoncé le 24 juin l'acquisition de deux sociétés : celle de Paladion, un fournisseur mondial de services de sécurité basé aux États-Unis ; et celle de la société française AliA Consulting, spécialisée dans le conseil informatique centré sur les applications SAP dans les utilities. Le montant de ces acquisitions n'a pas été dévoilé mais elles devraient être finalisées toutes deux à la fin de l'année 2020. 

Basée à Reston (Virginie, États-Unis), Paladion compte 800 employés et affichait un chiffre d'affaires de 29 millions de dollars en 2019. L'entreprise fondée en 2000 compte plus de 400 clients à travers 12 pays, selon Atos.

Paladion se spécialise plus particulièrement dans les services cloud de capacités de détection et de réponse ("Managed detection & response). "Basée sur l'intelligence artificielle, sa technologie est reconnue par les analystes du marché pour l’efficacité renforcée de ses capacités d’anticipation, de détection et de réponse aux menaces. Cette technologie unique, associée aux capacités de R&D d'Atos en matière d'intelligence artificielle et d'analyse des menaces et des risques, permettra d'améliorer les plateformes et opérations de sécurité prescriptives d'Atos", se réjouit le groupe français.

AliA Consulting, de son côté, affichait des ventes nettes de 9 millions d'euros en 2019. Fondée en 2008, l'entreprise française compte 70 consultants qui vont consolider la filiale Atos Worldgrid. "Les deux entreprises réunies donneront naissance à un fournisseur de premier plan en matière de facturation et de déploiement et implémentation de solutions de gestion de la relation client (CRM, Customer Relationship Management) pour les entreprises du secteur de l'énergie et des utilities", explique Atos.

Avec Reuters (Blandine Hénault, édité par Jean-Philippe Lefief)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte