AT&T et Time Warner disent que leur fusion est "pro-concurrence"

WASHINGTON (Reuters) - AT&T et Time Warner estiment dans un document transmis mardi à la justice que leur projet de fusion favorisait à la fois la concurrence et les consommateurs, les deux groupes rétorquant ainsi au département américain de la Justice, qui a déposé plainte il y a huit jours pour tenter de bloquer ce rapprochement.
Partager
AT&T et Time Warner disent que leur fusion est
AT&T et Time Warner estiment dans un document transmis mardi à la justice que leur projet de fusion favorisait à la fois la concurrence et les consommateurs, les deux groupes rétorquant ainsi au département américain de la Justice, qui a déposé plainte il y a huit jours pour tenter de bloquer ce rapprochement. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Blake

Dans ce document signé par les deux groupes, ces derniers soulignent qu'ils sont présents dans des marchés très concurrentiels, ajoutant que ceux-ci le demeureront une fois que sera finalisée leur fusion, qui prend la forme du rachat de Time Warner, géant des médias, par AT&T, numéro deux de la téléphonie mobile aux Etats-Unis, pour plus de 85 milliards de dollars (71,7 milliards d'euros).

Le 20 novembre, le département américain de la Justice (DoJ) a affirmé dans sa plainte qu'AT&T serait, avec le rachat de Time Warner, en position d'exiger "des centaines de millions de dollars de plus par an" de la part de ses concurrents dans la télévision payante pour avoir accès aux chaînes et aux films de sa cible.

Une telle situation se répercuterait sur le prix des abonnements des particuliers à la télévision payante aux Etats-Unis, a ajouté le DoJ.

Au lendemain de l'annonce de la plainte du DoJ, Donald Trump a redit mardi son désaccord avec le projet d'acquisition de Time Warner par AT&T.

Le président américain, pourfendeur régulier de la chaîne d'information en continu CNN qui appartient à Time Warner, avait fortement critiqué le projet de fusion pendant la campagne pour l'élection présidentielle l'an dernier, affirmant qu'elle concentrerait trop de pouvoirs dans les mains d'AT&T.

(Diane Bartz, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

09 - DEPARTEMENT DE L'ARIEGE

Calibrage de l'accotement végétalisé sur la RD1 A

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS