L'Usine Aéro

Astrium affiche ses ambitions pour racheter l'activité spatiale de l'italien Avio

Elodie Vallerey , ,

Publié le

Dans une interview au Figaro, le président d'Astrium François Auque détaille son souhait de "réunifier les compétences de maîtrise d'œuvre en Europe" avec le rachat des activités de propulsion spatiale de l'italien Avio, qui fabrique la fusée italienne Vega.

Astrium affiche ses ambitions pour racheter l'activité spatiale de l'italien Avio

Après Safran, positionné en juillet sans proposer d'offre ferme, c'est au tour d'Astrium de montrer son intérêt pour le rachat de l'activité "propulsion spatiale" de l'italien Avio.

Dans une interview au Figaro le 18 octobre, François Auque, le président de la filiale spatiale d'EADS, affiche les ambitions d'Astrium : "Dans le cadre de nos propositions de rationalisation industrielle, nous souhaitons réunifier les compétences de maîtrise d'œuvre en Europe entre Astrium et l'italien Avio, responsable de la fusée italienne Vega, afin d'assurer le succès de Vega et d'Ariane 6".

Et d'ajouter : "Cinven, le fonds propriétaire d'Avio, veut vendre. Astrium est prêt à racheter ou à nouer un partenariat stratégique avec Finmeccanica s'il rachète Avio."

Le motoriste italien Avio a été racheté fin 2012 par le conglomérat industriel américain General Electric. GE n'a pas repris les actifs spatiaux d'Avio, jugés stratégiques par le gouvernement italien. Il reste pour le moment encore sous le contrôle du fonds Cinven et de l'industriel Finmeccanica.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte