AstraZeneca réorganise sa R&D et va supprimer 1.600 emplois

LONDRES (Reuters) - AstraZeneca va supprimer environ 1.600 emplois dans le cadre d'un plan de réorganisation de sa recherche et de regroupement de ses activités de développement de médicaments sur trois grands centres au Royaume-Uni, aux Etats-Unis et en Suède.

Partager

La décision va entraîner la fermeture du centre de recherche d'Alderley Park au nord de l'Angleterre, qui a longtemps été au coeur de l'activité de recherche et de développement (R&D) du groupe, a annoncé lundi le laboratoire pharmaceutique.

Son nouveau directeur général Pascal Soriot, qui doit présenter sa stratégie aux investisseurs le 21 mars, a précisé que ce projet entraînerait une charge exceptionnelle de 1,4 milliard de dollars (1,08 milliard d'euros).

Cette réorganisation devrait en revanche dégager des synergies d'environ 190 millions de dollars par an d'ici 2016.

Le projet comprend notamment un investissement de 500 millions de dollars pour la construction d'une nouvelle structure dédiée à Cambridge, où le groupe a l'intention de tirer partie de l'environnement universitaire de haut niveau.

"C'est un investissement majeur pour l'avenir de la société, qui lui permettra d'accélérer sa capacité d'innovation (...)", a-t-il dit.

En revanche, la décision de fermer le centre d'Alderley Park, le plus gros site de recherche du groupe, en activité depuis 40 ans, est un coup dur pour l'emploi dans la région.

Elle porte également atteinte aux ambitions du Royaume-Uni dans la recherche pharmaceutique, après la récente décision de Pfizer de fermer son centre de R&D à Sandwich.

AstraZeneca est confronté, comme l'ensemble des grands laboratoires, à l'arrivée à expiration de nombreux brevets, qui devrait, selon les analystes, entraîner une baisse de près de 6 milliards de dollars de ses ventes sur les cinq prochaines années.

En tant qu'acteur pur de la pharmacie, AstraZeneca est particulièrement exposé à ce phénomène. Mais Pascal Soriot espère redynamiser le groupe en développant ses activités en croissance, notamment son nouveau médicament pour le coeur Brilinta, et en rachetant de nouveaux médicaments prometteurs.

Ben Hirschler, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Nicolas Delame

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Qualité /Navigabilité F/H

Safran - 09/11/2022 - CDI - Niort

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - OCAPIAT

Fourniture de signalétique et publicité sur lieu de vente

DATE DE REPONSE 16/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS