AstraZeneca achète la biotech Alexion pour 39 milliards de dollars

(Reuters) - AstraZeneca a annoncé samedi l'acquisition de l'entreprise américaine de biotechnologie Alexion pour une valeur de 39 milliards de dollars (32,2 milliards d'euros), ce qui va permettre au laboratoire anglo-suédois de se renforcer dans le développement de traitements contre les maladies rares et dans le secteur de l'immunologie.
Partager
AstraZeneca achète la biotech Alexion pour 39 milliards de dollars
AstraZeneca a annoncé samedi l'acquisition de l'entreprise américaine de biotechnologie Alexion pour une valeur de 39 milliards de dollars (32,2 milliards d'euros), ce qui va permettre au laboratoire anglo-suédois de se renforcer dans le développement de traitements contre les maladies rares et dans le secteur de l'immunologie. /Photo d'archives/REUTERS/Phil Noble/File Photo

Les actionnaires d'Alexion recevront 60 dollars en numéraire et 2,1243 American Depositary Shares (ADS) AstraZeneca par titre apporté, ce qui donne à la "biotech" une valorisation de 175 dollars par action, à comparer à un cours de clôture de 120,98 dollars vendredi soir à Wall Street.

L'opération sera immédiatement relutive et créatrice de valeur, affirme AstraZeneca, qui compte installer son pôle sur les maladies rares à Boston.

"Cette acquisition nous permet de renforcer notre présence dans l'immunologie", a déclaré le directeur général d'AstraZeneca, Pascal Soriot, cité dans un communiqué.

"Alexion s'est installé comme un leader dans la biologie du complément, fournissant des avancées bénéfiques aux patients atteints de maladies rares à même de changer leurs vies."

Les conseils d'administration des deux entreprises ont approuvé la transaction, qui devrait être finalisée au troisième trimestre 2021, a dit AstraZeneca, qui est par ailleurs à la pointe du développement d'un vaccin contre le COVID-19.

Alexion était considérée comme une cible potentielle depuis quelques temps en raison de la tendance à la baisse de son cours de Bourse depuis un pic à plus de 200 dollars en 2015, due aux doutes des investisseurs quant à sa capacité à renouveler son portefeuille de traitements.

Le fonds activiste Elliott Management, actionnaire de l'entreprise, l'a incitée en décembre 2019 à rechercher un acquéreur, ce que le conseil d'administration avait refusé à l'époque.

(Aishwarya Nair et Rebecca Spalding; version française Bertrand Boucey)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS