Aspen investit 25 millions d’euros dans une nouvelle ligne de remplissage de seringues

Le groupe pharmaceutique sud-africain Aspen investit 25 millions d’euros dans une troisième ligne de remplissage sur son site de Notre-Dame-de-Bondeville (Seine-Maritime) spécialisé dans les médicaments anti thrombotiques injectables. Parallèlement à ces investissements, Aspen prévoit d’embaucher 100 salariés sur le site de Notre-Dame-de-Bondeville d'ici trois ans.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Aspen investit 25 millions d’euros dans une nouvelle ligne de remplissage de seringues
Aspen investit 25 millions d'euros à Notre-Dame-de-Bondeville dans une troisième ligne de remplissage pour la production de seringues stériles pré remplies.

Le groupe pharmaceutique sud-africain Aspen continue d’investir à Notre-Dame-de-Bondeville (Seine-Maritime) près de Rouen où il emploie 655 salariés. Il annonce dans un communiqué la construction d’une troisième ligne de remplissage pour la production de seringues stériles pré remplies pour un montant de 25 millions d'euros. Aspen prévoit également d’embaucher 100 salariés à Notre-Dame-de-Bondeville d’ici trois ans, son unique site de production en France.

Cette ligne "très haute cadence" qui produira 60 000 seringues à l’heure, porte la capacité totale de l’usine à 400 millions de seringues pré remplies par an destinées à des médicaments anti-thrombose, la spécialité historique du site depuis 50 ans. Cette nouvelle ligne vient compléter les investissements réalisés ou en cours depuis le rachat de l’usine au groupe GSK en 2014, soit 135 millions d’euros au total.

Parmi ces investissements, l’atelier de production de certoparine (10 millions d’euros) principe actif de l’anticoagulant mono-embolex sera inauguré le 17 mai 2018. Ce produit avait été acheté par Aspen à Novartis en 2015 avec l’ambition de le fabriquer à Notre-Dame-de-Bondeville. C’est chose faite. "Nous allons entrer en phase active de production. Les lots de validation sont en cours" indique Jean-Charles Rousset, le directeur général du site.

Autre étape importante, la construction du bâtiment de fabrication d’anesthétiques annoncée en novembre 2017 avec un investissement de 65 millions d’euros. Aspen annonce la pose de la première pierre de ce bâtiment le 17 mai. Il accueillera cinq lignes de fabrication d’anesthétiques locaux, des produits rachetés au laboratoire Astra Zeneca, jusqu’à présent fabriqués en Australie et en Suède.

Aspen a réalisé 2,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires entre juin 2016 et juin 2017. Il compte 18 sites de fabrication dans le monde, dont trois en Europe.

Claire Garnier

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS